Traverser l'épreuve du cancer grâce au yoga

Il y a quelques années déjà, Émilie Le Clerc a encaissé le diagnostic de leucémie de son fils Elyjah. Le yoga a été une véritable «bouée de sauvetage» pour la mère de l'adolescent. Elle veut à son tour permettre à une dizaine de jeunes atteints ou en rémission de cette maladie de «retrouver leur pouvoir intérieur». Ceci en orchestrant un week-end où s'entrecroiseront créativité et spiritualité. L'événement aura lieu du 16 au18 septembre au centre Yoga Salamandre à Lac-Brome.
«Le cancer d'un enfant, de ton enfant, ça te frappe comme un coup de poing. Ça te fait passer par toute la gamme des émotions. C'est très drainant. Mes visites chez Yoga Salamandre m'ont permis de prendre du recul. Et comme parent d'un adolescent qui se bat contre la maladie, j'ai voulu offrir à mon garçon un lieu où il pourrait échanger avec d'autres jeunes dans sa situation, sans ses parents», a confié Émilie Le Clerc.
En fait, tout a commencé en 2012 quand le diagnostic est tombé. Elyjah était alors âgé de huit ans et demi. «Notre univers entier a basculé», s'est remémoré sa mère. Les traitements au CHU Sainte-Justine se sont succédé à vitesse grand V pour contrer la sournoise maladie qui s'enracinait. Vint ensuite la greffe de moelle osseuse. «Le monde médical avait pris le contrôle de notre vie de famille. On était constamment dans l'urgence. Mais l'urgence de quoi au fait? Et ça a éclaté! , a-t-elle lancé. Après m'être séparée de mon conjoint, j'ai constaté que je devais me reconnecter avec moi-même.»
Complicité
Il suffit d'observer Émilie Le Clerc lorsqu'elle est en compagnie de Martin Dubois, professeur de yoga et propriétaire de Yoga Salamandre, pour comprendre que la chimie opère. C'est par ailleurs une amie qui a invité la jeune maman à découvrir cette «oasis de paix», sise en bordure du chemin Brandy au coeur d'une nature luxuriante. «Pour moi, ça a été une révélation! , a-t-elle dit en jetant un regard complice à son mentor. En venant ici, j'ai eu droit à plus qu'un week-end de yoga. L'art m'a permis de mettre sur papier des images, des mots. De créer quelque chose en relation avec ce que je vivais, sans avoir peur du jugement des autres.»
Sa création, sous forme de triptyque, une oeuvre de peinture en trois panneaux mobiles et superposables, a fait grands remous au sein du groupe, a souligné Martin Dubois. Elle avait alors utilisé le rouge pour exprimer le sang, le cancer. Le bleu pour l'orage et le jaune pour la lumière. «J'ai eu l'impression que ça t'a permis d'exulter, autrement qu'avec la parole, le tourbillon que tu traversais. L'image était saisissante. Ça a été une expérience très forte pour tous les gens présents», a mentionné le yogi.
Dès qu'Émilie Le Clerc a proposé à Martin Dubois, il y a près d'un an, de se lancer dans l'aventure d'un «week-end spécial» pour jeunes atteints de cancer, il a accepté sans hésiter. «Je connais Elyjah et il est très inspirant. Faire la différence pour des jeunes qui, comme lui, traversent une dure épreuve, ça me parle.»
Mobilisation
Ainsi, une collecte de fonds a rapidement été mise sur pied. Le but était d'amasser les 3500$ nécessaires afin que les jeunes n'aient pas un sou à débourser pour prendre part à cette fin de semaine, qui promet d'être haute en couleur. «Les gens de la communauté yoga et leurs proches ont tellement bien répondu à l'appel, qu'on a dépassé notre objectif!», a lancé le fondateur de Yoga Salamandre, qui célèbre ses dix ans cette année, dont cinq à Lac-Brome, le 24 juin.
Rien n'a été laissé au hasard pour faire de l'événement sous le thème «retrouve ton pouvoir intérieur» un franc succès. Outre l'initiation au yoga pilotée par Martin Dubois, les jeunes laisseront libre cours à leur créativité lors de séances avec l'artiste multidisciplinaire Suzanne Daviau. Le romancier, poète et parolier David Goudreault animera également des ateliers de slam, une forme de poésie scandée ou chantée. «On va offrir un combo yoga-nature aux jeunes. Suzanne transmettra sa passion créative en les aidant à fabriquer leur propre bâton de pouvoir. À chaque moment où ils se sentiront ébranlés par une embûche de la vie, ils pourront se reconnecter avec leur «guerrier intérieur». Et David sera le facilitateur pour mettre en mots les joies et les souffrances qu'ils ont vécues.»
Une équipe médicale sera aussi sur place pour accompagner les adolescents dans cette aventure unique en son genre. Une visite des lieux en famille est au calendrier en août. Pour de plus amples renseignements à propos du centre de yoga ou pour inscrire un jeune (dix ans et plus) à l'événement, consultez le yogasalamandre.com. Vous pouvez également contacter Émilie Le Clerc au 819-345-7298 ou par courriel à lc.emilie@hotmail.fr.