TransCanada cherchera à récupérer 15 milliards $ US en coûts et en dommages-intérêts.

TransCanada déposera une requête contre le rejet de Keystone

TransCanada a dit vouloir déposer une requête en vertu du chapitre 11 de l'Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) en réaction au rejet par le gouvernement américain de son projet d'oléoduc Keystone XL.
L'entreprise de Calgary a indiqué, mercredi, avoir soumis un avis d'intention soutenant que le rejet du projet était arbitraire et injustifié.
TransCanada cherchera à récupérer 15 milliards $ US en coûts et en dommages-intérêts pour ce qu'elle considère être une violation des obligations prévues par l'Aléna.
TransCanada (TSX:TRP) a dit avoir aussi déposé une poursuite en Cour fédérale des États-Unis, au Texas, alléguant que la décision du président Barack Obama de refuser la construction de Keystone XL excédait ses pouvoirs tels que définis par la Constitution.
Le pipeline devait permettre d'acheminer le pétrole albertain jusqu'au Dakota du Nord et au Nebraska, où des oléoducs existants auraient pris le relais afin d'acheminer le brut jusqu'à des raffineries de la côte du golfe du Mexique.