Audrey Poulin et David Proulx viennent de lancer Social.mom, un réseau social destiné aux mamans.

Social.mom : l'endroit où se brancher

Audrey Poulin et son conjoint David Proulx viennent de plonger tête première dans le domaine de la construction. Et leur premier projet en est un de taille. Ensemble, ils veulent construire un village. Un lieu qui portera le nom de Social.mom.
Social.mom est le troisième bébé du couple établi à Shefford. Le poupon, qui se nourrit de partages de trucs, d'échanges de conseils et d'organisations d'événements a pris 12 gros mois avant de voir le jour. Le tout nouveau réseau social destiné exclusivement aux mamans a été présenté à tout le monde lors du week-end de la fête des Mères. Un phénomène qui ne tenait pas du hasard, car l'endroit vise à sortir de l'isolement celles qui entrent sans mode d'emploi dans le monde de la maternité.
En accueillant Timothée, il y a six ans, Audrey s'est souvent sentie seule avec ses tourments de nouvelle maman. « J'aurais aimé voir d'autres mères pendant que nos enfants auraient échangé leur bave dans le salon », lance Audrey avec franchise et humour. Mais pour ça, elle n'avait pas envie de faire du porte-à-porte dans son nouveau quartier ou encore d'aller au parc en espérant qu'une autre maman vienne lui parler.
D'où l'idée de lancer une application pour les mamans où celles-ci pourraient trouver, selon leur territoire et l'âge de leurs enfants, d'autres mères avec qui jaser. Une plateforme où échanger sur une réalité commune, la maternité, et ce, sans jugement. « Une place où les mamans n'ont pas besoin de faire semblant, insiste David, son conjoint dans la vie et en affaires. Un réseau où elles peuvent juste être vraies. On veut être l'antidote (de Facebook). »
Audrey et David, qui sont aussi les heureux parents de la petite Abigaël, quatre ans, proposent aux mamans un endroit pour « se connecter ». Le dicton sénégalais voulant que « ça prend un village pour élever un enfant » mêlé à leur volonté profonde d'aider leur prochain expliquent aussi leur démarche.
« Social.mom va les décomplexer et leur donner le droit d'accepter ce qu'elles sont et les sortir de l'isolement, ajoute David. Des mamans fortes, ça fait des enfants forts et une société forte aussi ! »
« Et ça répond à un besoin réel, car ça manquait, enchaîne Audrey. On veut que les mamans se parlent et qu'elles se rencontrent face à face. Moi, je n'ai pas vraiment connu ça quand j'étais down ou quand mes enfants étaient au sein. »
Il est possible de télécharger Social.mom sur l'App Store.