Chloé Sckoropad gère sa propre pâtisserie végétalienne. CloClo Choco propose des douceurs sucrées sans produits laitiers et sans oeufs.

Profession : pâtissière végane

Dans la vie, on ne peut faire d'omelettes sans casser d'oeufs. Parlez-en à Chloé Sckoropad. L'an dernier, elle a décidé de plonger tête première dans son rêve, faisant faire un virage de 180 degrés à sa vie. En novembre 2015, elle quittait Montréal, son petit nid douillet et son emploi pour revenir dans le coin et lancer sa propre pâtisserie végétalienne. Rencontre avec une jeune femme ambitieuse capable de faire de la meringue sans casser un oeuf !
Biscuits au sucre version CloClo Choco.
Chloé Sckoropad a 24 ans. Enfant, elle n'était pas du genre à fréquenter les camps d'été. Elle préférait passer ses vacances dans la boulangerie/pâtisserie de ses grands-parents maternels à les regarder pétrir le pain et garnir des gâteaux à l'aide de poches à douilles. C'est là qu'elle a fait grandir sa passion pour la cuisine et son amour pour les desserts.
« Moi, à Noël, je demandais des livres de recettes, des trucs de cuisine, se souvient-elle. Je suis une autodidacte. Je n'ai jamais suivi de cours (de cuisine). »
Toute une adaptation a toutefois été nécessaire le jour où, à l'adolescence, elle a décidé de devenir végétalienne, comme l'était déjà une bonne partie de sa famille. Le déclic s'est fait... à cause d'une robe.
« Pour mon bal de graduation, je suis tombée amoureuse d'une robe en particulier, mais une fois dans la cabine, je n'entrais pas dedans !, raconte Chloé avec une belle ouverture. À l'époque, j'avais un surplus de poids. Ma mère m'a regardée et m'a dit : 'Tu vas y arriver et tu vas la porter ! ' Elle m'a fait un meal plan vegan et, en un mois, j'ai perdu
28 livres. Ma robe était devenue trop grande pour moi ! »
De cette anecdote à la base vestimentaire, Chloé a toutefois eu une révélation : son régime végétalien avait fait disparaître son acné, lui a donné plus d'énergie et a régularisé son sommeil. « Ça a changé ma vie ! , insiste la pétillante jeune femme. Je me sentais belle et bien. »
Le seul hic : qu'allait-elle faire de sa passion pour les desserts si elle ne consommait plus de lait, d'oeufs, de crème et de beurre ?
C'est à ce moment que sa mère est tombée sur le livre de Chloé Coscarelli (c'était un signe !), intitulé Chloé's Kitchen, un des premiers livres consacrés à la cuisine végétalienne. « Ce livre m'a sauvé la vie ! », lance la chef derrière CloClo Choco en tournant les pages de sa précieuse bible.
« C'est la queen vegan aux States ! », ajoute Chloé, dont l'accent rappelle son enfance passée aux pays de l'Oncle Sam.
Victime de son succulent succès
Cuisinant d'abord ses bouchées sucrées pour elle, Chloé a, comme elle était hôtesse pour une compagnie de pub montréalaise, commencé à faire aller ses chaudrons pour les autres. « Je faisais des recettes tous les jours, raconte-t-elle. Des muffins, des beignes, des gâteaux, des brioches, du pain à la cannelle, mais le tout vegan. »
C'est comme ça que la demande s'est mise à augmenter. « Je devais prendre congé de mon boulot trois jours semaine pour cuisiner ! », illustre Chloé avec un grand sourire.
Et c'est de cette façon qu'est née sa petite compagnie, CloClo Choco.
À l'étroit dans son appart de Montréal, Chloé s'est laissé convaincre par son père, un homme d'affaires de Granby, d'y déménager ses pénates. Sa cuisine, elle l'a installée dans les locaux de 360 Autowrap, rue Azarie-Côté. « J'ai mis tout le p'tit change que j'avais dans mon projet, raconte Chloé, visiblement fière du chemin parcouru au cours de la dernière année. J'ai posé ma céramique, peinturé mes murs. Et c'est la meilleure décision que j'ai prise de ma vie ! »
Bien que la majorité de ses ventes se fassent par le biais de son site Internet (www.cloclochoco.com) et au restaurant végétalien et biologique bromontois Pur et Simple, Chloé accueille des gens de partout dans sa cuisine. Ils viennent s'y ravitailler en tartes, gâteaux, biscuits, muffins, beignes et autres douceurs.
En plus des nombreux produits végétaliens qu'elle propose, Chloé travaille fort actuellement à offrir des desserts sans gluten. « Ça se fait, c'est clair, tranche-t-elle. Je vais y arriver, car je m'améliore toujours dans mon art »
À sa clientèle végétarienne et végétalienne, la jeune femme d'affaires souhaite ajouter les gens aux prises avec des allergies aux noix et au gluten.
« Tellement de choses sont possibles ! , se réjouit-elle. Ce que je fais, c'est juste du bonheur ! »
Desserts et chanson de Noël
Avant de revenir au Québec après une enfance passée aux États-Unis, Chloé Sckoropad rêvait de faire ses études en médecine. Visiblement, ses plans ont changé. La passionnée de chimie n'est toutefois pas amère face à la tournure des choses. La cuisine, c'est de la science. Et que dire de la pâtisserie ? « Ça doit être super précis, insiste-t-elle. C'est de la chimie ! »
Chaque semaine, Chloé rencontre des gens sceptiques à l'idée de manger végétalien. Le fameux « pas de lait, pas de beurre, pas d'goût ! », elle l'a entendu maintes et maintes fois. Et pourtant. « Ça goûte très bon ! , insiste-t-elle. Des fois, c'est à s'y méprendre. Moi, je dis aux gens de goûter, et ils jugeront après. »
Pour concocter ses desserts végétaliens, Chloé utilise du lait de soya et de la margarine végétale.
Pour remplacer les oeufs, elle fait tremper des graines et lin ou de chia qui, une fois dans l'eau, produisent une forme de gélatine. Pour faire lever ses gâteaux, elle utilise un mélange de vinaigre de cidre de pomme et de bicarbonate de soude. « Tu sais, ce qu'on utilise enfant pour faire des volcans ? Même affaire ! », lance-t-elle.
Et comment fait-elle de la meringue sans oeufs ? « À partir d'aquafaba, l'eau de cuisson de pois chiches (ou de légumineuses), dit-elle. Avec un peu de crème de tartre ou de gomme de zintane, c'est comme des blancs d'oeufs. »
Avec toutes ses recettes, Chloé peut faire passer un Noël végétalien à tous ceux qui le souhaitent. Cette année chez CloClo Choco, il est possible de se procurer des tourtières au millet, des gâteaux Reine Élizabeth et de la pâte de biscuits au sucre. Bien sûr, elle peut vous fournir en gâteaux pour toutes les occasions, en cupcakes, en muffins, etc.
« La demande est bonne », dit une Chloé ravie qui dit A-DO-RER le temps des Fêtes.
La preuve : elle ne fait pas que profiter de l'occasion pour égayer les papilles. Récemment, celle qui manie aussi bien la spatule que la guitare, a lancé une chanson de Noël. L'auteure-compositrice-interprète et son grand ami Philippe Beauchesne ont lancé Champagne for Christmas, disponible sur Apple Music. « J'aime tellement ça ! , dit-elle, des étoiles dans les yeux. Je suis toujours ouverte à faire de la musique. »
Une façon bien à elle de s'immiscer, l'espace d'un instant, dans « le Noël des autres » comme elle dit.
Chose qu'elle se plaît aussi à faire avec ses pâtisseries.