Liliane Blanc et Antoine Padilla entourent ici le jeune Joshua Leclerc, percussionniste, qui participera au Camp musical d'Asbestos cet été.

Pour l'amour de la musique

Tombés sous le charme de l'Harmonie de Granby lors d'un de ses nombreux concerts, Antoine Padilla et Liliane Blanc ont décidé «de poser un petit geste» récemment. Grâce à leur don, un  jeune percussionniste de l'Harmonie Relève pourra perfectionner son art au Camp musical d'Asbestos cet été.
Pour pousser plus loin la passion de la musique chez ses jeunes musiciens, l'Harmonie de Granby remet depuis deux ans des bourses qui leur ouvrent la porte d'un camp musical estival. Grâce à cette bourse, jumelée au don du couple Padilla-Blanc, Joshua Leclerc passera deux semaines tout en musique fin juillet et début août.
«Nous avons été éblouis et très touchés par la qualité du travail de l'Harmonie de Granby et de son chef», souligne Liliane Blanc, auteure, historienne et grande mélomane. 
Des compliments qui font chaud au coeur de la directrice et responsable du programme de bourses à l'Harmonie de Granby, Priscille Lafontaine. «Ce sont des êtres extraordinaires!», dit-elle, en soulignant qu'Antoine Padilla a fait carrière comme chef d'orchestre et compositeur. C'est lui, d'ailleurs, qui a composé de nombreuses musiques de téléthéâtres pour les Beaux dimanches, qui étaient présentés à la télévision de Radio-Canada.
«On n'est pas des mécènes, mais on a décidé d'aider, de collaborer par une petite bourse», ajoute Mme Blanc. 
La dame insiste d'ailleurs sur le fait que de jouer de la musique, pour un enfant, aide à son développement. «Ça les aide à avancer dans la vie», soutient-elle.
Un cas
Que cette bourse ait été octroyée à Joshua ne tient pas du hasard, explique Mme Lafontaine. «Joshua a 11 ans et il joue avec l'Harmonie Relève, révèle-t-elle. Seul! C'est exceptionnel. Il nous suit. L'été dernier, il a joué avec l'Harmonie Senior. C'est un cas.» 
Le garçon passera 13 jours à Asbestos grâce au don du couple Padilla-Blanc, d'une bourse de l'Harmonie de Granby, d'une autre offerte directement par le Camp musical d'Asbestos et d'une contribution de ses parents.
Souhaitant instaurer une tradition, l'Harmonie a nommé trois autres boursiers cette année. Ainsi, Maïka Messier, une clarinettiste de 12 ans, Zoé Ferrigan, une joueuse d'euphonium (tuba ténor) de 11 ans et Tristan Larger, un joueur de cor français de 12 ans ont aussi reçu une bourse. À la mi-août, ils passeront six jours au Camp musical d'Asbestos. Au total cette année, l'Harmonie de Granby a offert 800$ en bourses à quatre de ses jeunes musiciens.