«Avec l'affiche promotionnelle et le titre du spectacle, on pourrait penser que je me trouve pas mal sexy, mais c'est en fait très ironique», reconnaît Philippe Laprise.

Plus sexy que jamais : Philippe Laprise s'assume

Philippe Laprise a le bonheur inné. Après son premier one man show, Je peux maintenant mourir, où il partageait son sentiment de plénitude en tant que papa, voilà qu'il nous revient avec un deuxième spectacle intitulé Plus sexy que jamais. Le fil conducteur de celui-ci: le fait de s'assumer tel que l'on est, avec ses travers et ses défauts.
«Avec l'affiche promotionnelle et le titre du spectacle, on pourrait penser que je me trouve pas mal sexy, mais c'est en fait très ironique, reconnaît l'humoriste au bout du fil. Mais j'ai compris que la journée où tu t'assumes complètement, autant au niveau physique qu'au niveau de tes opinions, tes traits de caractère, tes pensées, tes rêves, etc., tu es prêt à avancer et à être heureux, tout simplement.»
Aujourd'hui dans la fin de la trentaine, Philippe Laprise dit avoir traversé cette étape il y a quelques années, lorsqu'un de ses enfants a reçu un diagnostic de déficit d'attention. «Par le fait même, on me l'a diagnostiqué à moi parce que c'est héréditaire. Et j'ai enfin pu comprendre et accepter que je souffrais d'hyperactivité et d'un déficit d'attention», dit-il.
Tous les détails dans notre édition de mercredi