Broue a été présentée une cinquantaine de fois à Granby où plus de 50 000 personnes ont ri des blagues de Fernand, Pointu, Léo, Bob, Peter et cie.

«On veut que, lorsque ce sera fini, on ait encore la santé pour faire autre chose», dit Marc Messier

Sur l'affiche promotionnelle qui annonce la venue de Broue au Palace, il est écrit: pour la dernière fois! Qu'on le veuille ou non, on reste sceptique devant cette affirmation. Et c'est de cette façon qu'on a abordé Marc Messier en entrevue.
«Ben oui, c'est la dernière fois! , lance le comédien originaire de Granby. Quoiqu'on se laisse une porte ouverte pour 2014... C'est la dernière fois, mais peut-être l'avant-dernière dans le fond...»
Même quand Marc Messier, Michel Côté et Marcel Gauthier annoncent la fin de Broue, on sourit. Car après presque 35 ans d'histoire et plus de 3000 représentations devant plus de trois millions de spectateurs, on se dit que Broue ne finira jamais, que les gars vont encore jouer la pièce sur leur lit de mort.
«Vois-tu, c'est exactement ça qu'on veut éviter. On veut que, lorsque ce sera fini, on ait encore la santé pour faire autre chose. Et on veut être capables de jouer Broue à fond jusqu'à la dernière représentation. On s'est toujours fait un point d'honneur d'être sur la coche et on veut que ce soit comme ça jusqu'à la fin.»
Tous les détails dans notre édition de samedi