Sylvain Perron, directeur général de la CCHYR, Andrew Ranger, de l'Académie Andrew Ranger, Éric Brière, de Plomberie Brière et Dominic Lussier, copropriétaire de l'Autodrome de Granby.

Nouvelle activité de réseautage : du golf à la course automobile

Plus besoin de savoir jouer au golf pour faire du réseautage. La Chambre de commerce Haute-Yamaska et région met une croix sur le traditionnel tournoi de golf pour créer des happenings de réseautage. La première d'une série activités, Embarquez avec nous dans la course, se tiendra le 29 mai.
Ce mouvement de renouveau commence avec un 5 à 7 à l'Autodrome de Granby, qui fête d'ailleurs ses trente ans d'opération sous ce nom. Les gens d'affaires pourront en profiter pour réseauter, tisser des liens, et assister à une conférence du coprésident d'honneur, Andrew Ranger, de l'académie qui porte son nom. La soirée, qui pourrait se répéter dans le futur, se terminera par les courses de l'Empire Super Sprint.
La chambre de commerce cherche à changer sa manière de fonctionner et de rapprocher les gens d'affaires de la région. En créant des soirées où réseautage et plaisir sont jumelés, la CCHYR croit qu'elle réussira sa mission renouvelée. À cela s'ajoute un prix plus abordable que pour un tournoi protocolaire.
En plus de tenir une conférence, Andrew Ranger prendra le volant d'un bolide modifié durant les courses. «C'est avec plaisir que je vais conduire la voiture numéro un de Serge Desjardins, annonce-t-il aux côtés d'Éric Brière, de Plomberie Brière, aussi coprésident d'honneur. On attend beaucoup de monde. On va être avec un bolide Nascar de mon académie. D'après moi, on va avoir beaucoup de plaisir.»
Les participants pourront aussi participer à un tirage d'un forfait DirtXperience, qui consiste à vivre l'expérience d'une course aux côtés d'un pilote.
«C'est une première d'une série d'activités "wow", confie le directeur général de la CCHYR, Sylvain Perron. On veut que les gens se réunissent dans des activités où il y a du plaisir.» D'agréments et d'ouverture, ajoute-t-il.
Est-ce l'arrêt de mort des tournois de golf? «Si jamais on refait un tournoi de golf, ce n'est pas certain que ça va ressembler à un tournoi de golf», répond M. Perron.
 
Tous les détails dans notre édition de vendredi