Le sextet LISS commence à faire parler de lui dans la région. Heureux mélange de deux cultures, il donne dans le «funky folk latino-québécois».

LISS : un heureux mélange de cultures

Vous les avez peut-être vus en spectacle dans le coin à quelques reprises depuis deux ans, notamment au Festival du Triangle noir de Saint-Césaire ou encore au Pub du Village à Granby. C'est d'ailleurs cet endroit qu'ils ont choisi pour lancer leur tout premier démo, qui comporte quand même huit chansons, ce soir. Leur nom: Lunatikos Insolito Sound System.
Le sextet commence à faire parler de lui dans la région. Heureux mélange de cultures, il donne dans le «funky folk latino-québécois». «Le groupe passe par les couleurs latines, le ska, le reggae, sans oublier le genre québécois au son traditionnel frôlant même parfois le punk rock; le tout le rend indéfinissable», écrivent-ils plus en détail dans leur présentation.
Lunatikos Insolito Sound System, ce sont quatre Québécois, un Guatémaltèque et un Colombien: Charles Rousseau, Fannie Martin, Hugo Germain, Jean-François Charbonneau, Tiko et Fabian Arenas. Ils se sont connus lors du projet Ilyanous, un vidéoclip d'une chanson composée en 15 langues différentes chapeauté par Christian Morrissette et rendu possible grâce à une subvention de la Ville de Granby pour célébrer la diversité et la richesse culturelles de la région. C'était en 2011.
Tous les détails dans notre édition de vendredi