Lucille Dignard, directrice générale de la SEPHYR, Carole Girard, responsable bénévole de la boutique, René Rouleau, de la Fondation Cultures à partager, et Dominic Beaulieu (à l'avant), bénévole à la boutique.

L'espoir s'envole partout dans la francophonie

La boutique Les livres de l'eSPoir est maintenant un point de chute pour la Fondation Cultures à partager. Les livres offerts en don à la boutique pourront maintenant s'envoler dans la francophonie, permettant ainsi l'éducation de communautés défavorisées partout dans le monde.
Telle est la mission de Cultures à partager : promouvoir l'éducation et l'apprentissage de la lecture, protéger l'environnement et favoriser le partage des cultures entre les pays francophones. Pour ce faire, elle expédie et distribue des produits culturels et éducatifs (livres, ouvrages de référence et périodiques) dans des pays en développement et dans des parties plus défavorisées de pays francophones généralement plus riches. Pour s'approvisionner en matériel pédagogique, la Fondation s'associe avec 12 points de chute au Québec. Les livres de l'eSPoir vient de s'ajouter à la liste.
« On est bien heureux de cette association-là », dit Lucille Dignard, directrice générale de Sclérose en plaques Haute-Yamaska-Richelieu (SEPHYR). « Ça faisait au moins trois ans qu'on cherchait à donner au suivant et de faire profiter de notre abondance de livres. On ne peut pas tout vendre ce que l'on reçoit », dit celle qui se réjouit du partenariat avec cette noble mission.
L'appel est donc lancé à la population. En faisant don de vos livres à la boutique Les livres de l'eSPoir, située au 24 rue St-Joseph, à Granby, vous contribuerez peut-être à l'épanouissement de la culture francophone dans le monde. Les principaux livres recherchés sont ceux lié à la santé, ceux pour enfants, les romans, ainsi que ceux dans les domaines de la psychologie, de la philosophie, des sciences sociales, des sciences naturelles, des mathématiques et des technologies. 
« Il a fallu qu'on mérite sa [Cultures à partager] confiance », souligne Mme Dignard, qui reçoit l'aide de 23 bénévoles. La boutique a dû ajouter des bénévoles à son équipe de tri, prévoir des espaces de rangement et prouver son sérieux à la Fondation. « C'est pour nous une fierté incommensurable », commente la directrice générale. Le 20 juin dernier, 40 boîtes de livres, soigneusement et méticuleusement triés par les bénévoles de la boutique, ont été remises à Culture à partager. 
D'autres commandes de prévues ? « Oui ! On en a déjà. On est en train de faire d'autres boîtes ! », s'exclame Mme Dignard. Durant l'année 2016-2017, 1 715 867 livres ont été redistribués à travers la francophonie mondiale par l'entremise de la Fondation.
Au Canada aussi
Les livres offerts en don à la boutique Les livres de l'eSPoir et pris en charge et redistribués par Cultures à partager ne s'envolent pas uniquement vers l'Afrique francophone, même s'il s'agit là du point d'arrivée principal. « C'est autant au Québec qu'ailleurs dans le monde. Par exemple, quand il y a eu l'incendie au Lac-Mégantic, ils ont envoyé des livres là-bas. Parfois, les livres prennent la route de communautés autochtones, d'écoles défavorisées », souligne Mme Dignard. Vos livres offerts pourraient aussi se retrouver dans des CPE québécois. Durant l'année 2016-2017, 6469 livres ont été distribués au Canada.
Générosité
Lorsque des livres peuvent être pertinents pour une commande de la Fondation, SEPHYR ne les met pas en vente sur les tablettes. L'organisme donne au suivant. « Ici, déjà en partant, c'est la générosité. Tous les livres nous sont donnés. En donnant à notre tour, nous aussi on va recevoir. C'est une loi de la nature. On veut se garder un coeur généreux », témoigne la directrice générale, qui souligne qu'aucun livre n'est vendu en boutique plus de 5 $. 
Il est possible de faire don de livres en se présentant à la boutique du centre-ville de Granby, entre 9 h et 17 h du lundi au vendredi, et entre 10 h et 15 h le samedi.