Le tennis elbow

Vous avez une douleur du côté externe du coude qui vous incommode depuis quelque temps et qui augmente lorsque vous prenez le pichet de lait, votre tasse de café ou vos sacs d'épicerie?
Vous avez une douleur du côté externe du coude qui vous incommode depuis quelque temps et qui augmente lorsque vous prenez le pichet de lait, votre tasse de café ou vos sacs d'épicerie?
Votre douleur se situe tout juste dans la région externe du coude près d'une pointe osseuse? Vous souffrez peut-être d'une épicondylite latérale ou d'un tennis elbow.
Plusieurs d'entre vous en ont sûrement déjà entendu parler.
L'épicondylite latérale est une douleur qui se situe à l'attache des muscles extenseurs du poignet et des doigts. Ces muscles sont situés dans le prolongement du dos de votre main. Ils ont comme fonction d'allonger les doigts ou de soulever la main via le poignet avec ou sans déviation de celui-ci. Ces muscles sont sollicités lorsqu'on transporte des charges prises avec les mains et lorsqu'on fait une activité qui a une forte demande prolongée de préhension. Les sportifs qui utilisent une raquette sont aussi plus à risque de développer ces douleurs, ainsi que les gens qui utilisent une souris d'ordinateur de façon prolongée avec un poste de travail non adéquat.
Chez la plupart des personnes ayant une épicondylite latérale, les douleurs vont augmenter après une activité prolongée ou un mouvement intense et brusque sollicitant la main ou le poignet. Ce peut être lors d'une activité statique maintenue pour une longue durée. La douleur amène souvent une limitation de la force de préhension.
Une façon de tester si vous avez une épicondylite est de faire un mouvement résisté d'extension de l'index, du majeur ou encore du poignet (idéalement avec le coude en extension). Si ces tests reproduisent votre douleur, vous avez probablement une épicondylite latérale.
Lors de l'évaluation, en tant que professionnel, on peut découvrir une douleur à la palpation de l'épicondyle latérale et/ou des muscles extenseurs du poignet ou des doigts. Il faut aussi noter que d'autres structures de votre bras peuvent amener ce type de douleur, comme vos nerfs. Aussi, des problèmes qui proviennent de votre cou ou de votre épaule peuvent provoquer des douleurs dans la région du coude. C'est pourquoi il est important de faire faire une bonne évaluation de votre condition.
Si vous avez des douleurs au coude, il est très important d'identifier les sources d'activités qui les provoquent ou les augmentent. Une bonne analyse de vos activités et une modification de ces dernières sont primordiales afin de réduire les risques de rechute. Des exercices d'assouplissement des muscles de l'avant-bras sont généralement recommandés. Vous pouvez tenter de gérer l'inflammation avec l'application de glace si votre douleur est d'origine inflammatoire. Il faut toutefois mentionner que ce n'est pas dans tous les cas de douleur à l'épicondyle latérale qu'il y a inflammation. Dans certains cas, c'est plutôt une condition dégénérative par manque de remodelage des tissus. Cela peut arriver lorsque la demande physique faite à votre tendon est plus importante que la période de repos que vous lui permettez ou encore avec le vieillissement, le remodelage peut être moins efficace. Des techniques de relâchement musculaire des avant-bras ou même du bras ou du cou peuvent être suggérées, des ultra-sons ou des techniques de thérapie manuelles sont aussi bénéfiques. Un support épicondylien peut aider à poursuivre certaines activités. Il faut aussi conserver la mobilité et la flexibilité complète de votre coude et éviter les positions de protection qui limitent la souplesse. Pour finir, il faut comprendre que les causes et les traitements de ce type de douleur sont multifactoriels. Il faut aussi analyser votre environnement et les efforts que vous demandez aux tendons de votre coude pour avoir un portrait global de votre situation.