Le controversé humoriste Gab Roy.

Le show de Gab Roy annulé à Granby

«La soirée prévue ce vendredi 14 mars avec (l') humoriste Gab Roy est annulée et ne sera pas remise à une date ultérieure», a annoncé la Commission des liqueurs de Granby sur sa page Facebook, tard mardi soir.Il s'agit d'un deuxième spectacle - après Drummondville - à être rayé de l'agenda du controversé personnage depuis le dépôt de la poursuite de 300 000$ intentée par Mariloup Wolfe, vendredi dernier.
Le geste a relancé la polémique autour de la lettre ordurière, écrite par Gab Roy sur son site, qui avait provoqué tout un tollé en octobre dernier. L'humoriste y décrivait de façon détaillée son fantasme de violer la conjointe de Guillaume Lemay-Thivierge, dans la foulée des rumeurs de séparation du couple. «Suite à tout le débat que ça suscite depuis quelques jours, on s'est assis hier (mardi) et on a décidé d'annuler le show parce qu'on n'a pas à se retrouver en otage là-dedans», a expliqué le gérant de la Commission des liqueurs de Granby, hier, à La Voix de l'Est.
Yanick Ménard raconte que c'est l'équipe de Gab Roy qui avait demandé, il y a environ un mois, à ce que l'humoriste se produise dans leur établissement. «Il s'autoproduit, en quelque sorte. Nous, on faisait juste lui ouvrir nos portes. Ça ne nous coûtait rien, c'est lui qui gérait la vente de ses billets, et nous, ça nous aidait à vendre de l'alcool. Il n'y avait aucun risque, mais là, c'est bien différent. Ce n'est plus d'aucun intérêt de voir le nom de la Commission des liqueurs associé à la tourmente», soutient-il.
Tous les détails dans notre édition de jeudi