Le fondateur de Saputo, Lino Saputo, quittera pour la retraite cet été et laissera son poste de président du conseil d'administration à son fils Lino Jr.

Le fondateur de Saputo quitte la présidence du C.A.

Le fondateur de Saputo (TSX:SAP), Lino Saputo, quittera pour la retraite cet été et laissera son poste de président du conseil d'administration à son fils Lino Jr, qui est actuellement aux commandes de la multinationale.
La nouvelle a été annoncée jeudi alors que la société québécoise dévoilait ses résultats du troisième trimestre, période au cours de laquelle elle a raté de justesse les attentes des analystes.
L'homme de 78 ans avait dirigé Saputo jusqu'en 2004 avant de céder sa place comme président et chef de la direction. Lino Saputo Jr continuera de diriger l'entreprise en plus de présider le conseil d'administration à compter du 1er août.
Saputo a engrangé un bénéfice net de 197,4 millions $, ou 49 cents par action dilué, ce qui constitue une progression de 12,7 pour cent par rapport à la même période l'année précédente.
Au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre, les recettes ont progressé de 2,2 pour cent, à 2,97 milliards $.
Cette augmentation est essentiellement attribuable à une augmentation des volumes de ventes ainsi qu'à une hausse des prix de vente au Canada et à l'international.
Les analystes sondés par Thomson Reuters tablaient sur un profit par action de 51 cents sur un chiffre d'affaires de 2,98 milliards $.
Pour sa part, le bénéfice d'exploitation ajusté s'est établi à 346,6 millions $, en progression de 8,2 pour cent comparativement à la même période l'année dernière.
Saputo compte quelque 12 500 employés répartis au Canada, aux États-Unis, en Argentine ainsi qu'en Australie.