La Granbyenne Vanessa Borduas lors de son passage à La Voix.

La région cartonne à La Voix

Vanessa Borduas passe au deuxième tour. Les juges de La Voix Marc Dupré et Éric Lapointe ont craqué pour son interprétation de Hound Dog, d'Elvis Presley. La jeune femme a finalement opté pour Dupré au détriment de Lapointe, qui s'était pourtant tourné en premier.
La Granbyenne n'est pas la seule représentante de la région à s'être illustrée dans cette troisième joute des auditions à l'aveugle, diffusée hier soir à TVA. Simon Petit, de Marieville, poursuivra également son aventure avec La Voix.
«Je suis tombé en amour avec ton timbre de voix», a commenté Éric Lapointe, au terme de la prestation de Vanessa Borduas, qui s'est présenté sur la scène vêtue d'une robe bleue azur. «J'avais l'impression que tu étais plus âgée», a-t-il ajouté. «Je ferais n'importe quoi pour t'avoir dans mon équipe», a-t-il dit encore. «Tu as un grain de voix exceptionnel», a pour sa part affirmé Marc Dupré, mentionnant au passage que la jeune chanteuse de Granby démontrait un «super contrôle» de sa voix. «Je voulais vraiment montrer que j'aime ça faire ça (chanter)», a confié la chanteuse granbyenne à l'animateur Charles Lafortune.
Simon Petit, de Marieville
Simon Petit, 33 ans de Marieville, s'est présenté pour sa part avec sa guitare et a fait tourner les fauteuils des quatre juges au terme de son interprétation de R'viens pas trop tard, de Zébulon. Le chanteur, un ancien membre du groupe Exode, a finalement jeté son dévolu sur Louis-Jean Cormier.
Abonnez-vous à La Voix de l'Est