L'artiste peintre Céline Brodeur, devant sa série intitulée Les Rouges rouge.

La peinture à la défense des animaux

L'artiste peintre Céline Brodeur, dont Le Plus a déjà souligné le penchant pour les autruches, se définit comme une peintre animalier. Souhaitant sensibiliser les gens de sa communauté au triste sort réservé aux animaux, elle a décidé de faire tirer un des tableaux de sa série intitulée Les Rouges rouge. Celui-ci représente des rouges à lèvres afin de «dénoncer la cruauté animale».
La maltraitance subie par les animaux affecte beaucoup l'artiste. «Je trouve cela triste et cruel que des animaux soient utilisés dans la fabrication de produits cosmétiques», précise-t-elle.
«Il existe des alternatives aux produits d'origine animale», rappelle la Granbyenne.
Si chaque participant au concours - lancé par Mme Brodeur via sa page Facebook - se questionne sur la provenance des ingrédients contenus dans ses produits cosmétiques, «ce sera juste bon pour les animaux».
Le tableau à gagner d'une dimension de 14'' x 18'' fait partie d'une série d'une dizaine de tableaux, où les rouges à lèvres sont mis de l'avant.
«Si chacun fait un petit effort, les animaux pourront peut-être connaître un meilleur sort, dit-elle. C'est ma façon, à moi, de lancer un cri du coeur.»