Originaire de la région, la docteure Daphnée Girardot en garde encore de très belles relations...

La page du Kid

1er PRO-AM du «Vieux-Village»: un succès sur toute la ligne!
Lorsqu'il a décidé d'organiser le 1er PRO-AM du « Vieux-Village », le nouveau directeur des opérations-golf et professionnel en titre Marc Hurtubise, voulait à la base en faire une véritable réunion de famille.
Premièrement, pour ses membres, il voulait leur donner la chance de pouvoir assister à du golf de très haut niveau, tout en leur permettant d'avoir un contact privilégié avec les meilleurs golfeurs de la province. 
En second lieu, il souhaitait sans aucun doute faire connaître ce joyau que constitue le « Parcours du Vieux-Village » au plus grand nombre de gens possible, et finalement, il voulait réunir au cours d'une seule et même journée plusieurs de ses amis professionnels dont l'association (AGP) est décédée de sa belle mort il n'y a pas si longtemps.
Nous étions donc une bonne centaine à prendre le départ et nous avons tous adoré notre journée : Hurtubise étant un organisateur hors-pair, il s'était entouré d'une dizaine de ses membres qui s'étaient portés volontaires afin de l'aider pour que cette journée soit un véritable succès. 
Et croyez-moi, c'en fut un sur toute la ligne !
Étant l'invité de Marc - et ce sans jeu de mots ! ! ! -, inutile de vous mentionner que j'y ai fait plusieurs rencontres intéressantes.
En voici donc quelques échos : 
*****
Pour la circonstance, on m'avait inséré au sein d'un brillant quatuor : faisant équipe avec le professionnel Daniel Talbot, nos compagnons de jeu étaient Claude Tremblay (professionnel au club LE VERSANT) et le chroniqueur-judiciaire de l'émission SALUT BONJOUR ! , le policier à la retraite Daniel Cléroux, Daniel étant le capitaine de ce gigantesque complexe de 72 trous situé dans les Basses-Laurentides. 
Bref, une très belle journée en agréable compagnie ! 
Je vous reviendrai d'ailleurs plus en détails sur cette ronde disputée en équipe avec Daniel Talbot (un rêve éveillé ! ! !) dans ma chronique de la semaine prochaine.
*****
Nos complices Tremblay et Cléroux n'étaient cependant pas les seuls à avoir fait le trajet entre Terrebonne et Bromont afin de participer à la compétition puisque la docteure Daphnée Girardot était également du nombre, elle qui faisait équipe avec sa complice de toujours, l'assistante-professionnelle Francesca Palardy du « Vieux-Village ». 
M'ayant accueilli à sa table lors du traditionnel brunch d'avant-ronde, Daphnée me mentionnait au fil de notre conversation qu'elle était originaire de Granby et qu'en plus d'être la cousine de Julie Girardot (complexe funéraire Girardot et Ménard), elle avait comme meilleure amie notre coordonnatrice tant aimé du PLUS, la journaliste Isabelle Gaboriault ! ! !
Une autre preuve selon laquelle nous vivons dans un bien petit monde...
*****
Outre la ravissante Docteur Girardot, une autre golfeuse a fait tourner bien des têtes lors de sa période d'échauffement dans le champ d'exercice, soit la professionnelle Caroline Ciot qui incidemment, peaufine sa préparation en vue de se qualifier sur le circuit de la LPGA.
On ne peut donc que souhaiter la meilleure des chances à ce petit bout de femme qui lors de son parcours universitaire, a été nommée à 4 reprises « golfeuse de l'année » lors des quatre dernières années, elle qui vient tout juste de terminer son stage avec les Carabins de l'Université de Montréal.
*****
À tout seigneur tout honneur, parmi la cinquantaine d'équipes présentes, les gagnants de la journée avec un score de 60 (12 coups sous la normale) furent l'équipe du professionnel-enseignant Philippe Gariépy, suivie par trois équipes à 62, soit celles de Mike Veilleux (Vallée du Richelieu), Marc Hurtubise (Vieux-Village, évidemment !) ainsi que notre compagnon Claude Tremblay. 
De notre côté, Talbot et moi avons terminé au 6e rang en vertu d'un score de 64. Dommage que mon fer droit nous a laissé tomber, car Daniel aurait mérité un meilleur sort...
J'ai eu beaucoup de plaisir à renouer avec le professionnel du Club de golf Continental de Sorel, Christian Manègre.
On en jase autour d'un bon cigare
Parmi la panoplie de professionnels de renom qui étaient également présents lors de cette journée, notons les Marc Girouard (Le Diamant), Daniel Comeau (St-Raphaël), Serge Thivierge (Vallée du Richelieu), Pascal Edmond (Les Quatre Domaines), Marc-Etienne Bussières (Longchamp), Martin Plante (Balmoral), Stéphane Bélanger (Royal Bromont), Billy Houle (Le Portage) et Jean Laforce (Golf Le Champêtre). 
*****
Parlant de Laforce, celui-ci venait tout juste d'arriver du Royaume-Uni où il a tenté sa chance en vue de se qualifier pour l'Omnium Senior Britannique (British Senior Open). Toutefois, tout comme les deux dernières années, il a manqué cette qualification par un seul petit coup.
C'est donc partie remise pour cet homme vraiment sympathique que j'ai connu du temps où il était le professionnel du Club de Joliette, car l'année prochaine, la qualification se déroulera sur le parcours mythique du « Old Course » de St-Andrews en Écosse, un terrain taillé sur mesure pour Jean, lui pour qui le jeu court n'a plus de secret... 
*****
C'est avec grand plaisir que j'ai renoué avec l'excellent professionnel Christian Manègre lui dont l'élan a subi quelques modifications au cours des derniers mois. Christian, assurément l'un des plus gentilhommes de sa profession, espère toutefois que celui-ci sera à point puisque son club, le Continental de Sorel-Tracy, sera le club-hôte de l'une des étapes du « Canadian PGA Tour » en septembre prochain. 
Finalement, je m'en voudrais de ne pas mentionner l'excellent travail du trio formé de Denis Hémond, son épouse Janette ainsi que de Suzette, la conjointe de mon bon ami Serge Gravel tout au long de la durée de l'événement.
Suzette Gravel entourant Denis Hémond et son épouse Janette : un trio qui a travaillé d'arrache-pied tout au long de la journée !
Un peu d'humour
Vous jouez trop au golf lorsque :
- vous appelez « Mulligan » votre conjoint ou conjointe de deuxième union ;
- vous criez « FORE ! » plutôt que de klaxonner dans la circulation dense ;
- vous tentez d'avoir la même prise sur votre tondeuse que sur vos bâtons ;
- vous marquez d'une pièce de monnaie tous les objets que vous prenez ;
- vous empruntez le « stimpmeter » du pro pour mesurer la vitesse du tapis du salon
- vous envisagez d'amener votre caddie lors de votre voyage de noces ;
- vous pensez baptiser votre fille « Big Bertha » ;
- vous vous demandez si votre baignoire est un obstacle d'eau latéral
Et finalement, lors des séries, au lieu de celui des Canadiens, c'est le drapeau du 15e trou de votre parcours qui est accroché à votre voiture...