La chambre de commerce Haute-Yamaska et région se retrouve sans directeur général. Derek Tremblay (à gauche), ici accompagné du président du c.a., Jean-François Couture, n'est plus à l'emploi du regroupement de gens d'affaires depuis cette semaine.

La CCHYR à la recherche d'un nouveau directeur général

Retour à la case départ pour la chambre de commerce Haute-Yamaska et région (CCHYR). L'organisme est à nouveau sans directeur général. En poste depuis huit mois, Derek Tremblay n'est plus à l'emploi du regroupement de gens d'affaires depuis cette semaine.
Autant le principal intéressé que le président du conseil d'administration, Jean-François Couture, ont affirmé jeudi à La Voix de l'Est que la décision a été prise « d'un commun accord ». 
Avant d'être embauché à la chambre de commerce en juillet 2016, Derek Tremblay a occupé la direction générale de l'Auberge sous mon toit à Granby au cours des 10 dernières années. S'il n'a pas souhaité s'étendre sur les raisons de son départ, il a néanmoins affirmé avoir effectué un « beau et bon parcours » à la barre de l'organisme. 
Même discrétion de Jean-François Couture sur les raisons entourant le départ de M. Tremblay. Mais il affirme que le conseil d'administration de la chambre reconnaît le travail effectué et souhaite « prendre ce qu'il a bâti et l'amener plus loin ».
Les dernières années n'ont pas été faciles pour la chambre de commerce. Avant que Derek Tremblay soit embauché, l'organisme, aux prises avec des difficultés financières, était sans DG depuis près d'un an. Mais au cours de cette période, les membres du conseil d'administration ont soutenu la chambre à bout de bras et entrepris de lui donner un nouveau souffle. La programmation d'activités, le membership, le fonctionnement ; un grand processus de révision a été entrepris. Et le travail se poursuivra, dit Jean-François Couture. 
Embauche
Ainsi, un nouveau directeur général devra être embauché pour poursuivre ce qui a été amorcé, affirme le président du conseil d'administration. Mais, pour l'heure, il est trop tôt pour donner plus de détails sur l'échéancier. 
« On est sur une lancée. On est mobilisés pour passer à la prochaine étape », lance Jean-François Couture. 
Le départ de Derek Tremblay ne changera rien aux activités à l'agenda, dont le gala des prix Distinction, prévu le 27 mai prochain, dit M. Couture, qui tient à se faire rassurant. Il en va de même pour les différents comités sur lesquels la chambre de commerce siège, comme le groupe de travail consultatif sur le projet de  réaménagement du centre-ville de Granby. « Tant qu'il n'y aura pas un nouveau directeur général en poste, les membres du conseil d'administration vont poursuivre les activités de représentation et d'engagement de la chambre », assure Jean-François Couture. 
Chose certaine, le nouveau directeur général aura du pain sur la planche, car l'organisme n'a d'autres choix que de générer des revenus pour assurer sa pérennité. « On veut aller plus loin. Il y a beaucoup de choses à faire. Le défi est grand », dit le président.