Nicolas Hamel et Audrey Gagnon ont décidé de déménager leur PME, KLR Systèmes, rang des Grandes Allonges à Saint-Pie.

KLR Systèmes s'installe à Saint-Pie

Le secteur industriel de Saint-Pie a récemment accueilli un nouveau joueur. KLR Systèmes a investi quelque 750 000 $ pour déménager ses installations dans les locaux autrefois occupés par Extrême Composite, rang des Grandes Allonges.
L'entreprise, spécialisée dans la distribution et la fabrication d'équipements automatisés de boulangerie, avait pignon sur rue à Saint-Hyacinthe­. Mais c'est sur Saint-Pie que les dirigeants de KLR, qui forment un couple dans la vie comme en affaires, ont décidé de miser pour poursuivre la croissance de leur PME.
« Nous habitons déjà à Saint-Pie. Ça va donc être plus pratique. On va moins voyager et être plus présents dans l'entreprise », a expliqué Audrey Gagnon, qui forme un duo avec Nicolas­ Hamel. 
Celui-ci oeuvre au sein de KLR Systèmes depuis 20 ans, mais il a graduellement acquis des parts de l'entreprise, de sorte qu'il en est propriétaire depuis 2015. Audrey Gagnon a décidé de faire équipe avec lui dans la foulée. 
KLR a amorcé ses activités en 1977, principalement à titre de distributeur d'équipements pour une compagnie américaine, Kwik Lok, explique Mme Gagnon. « Maintenant, on est manu­facturier d'équipements automatisés de boulangerie. On se spécialise dans la mise en sac de produits. On a des équipements automatiques qui vont prendre le pain et l'emballer­ », précise-t-elle. 
Croissance
L'entreprise qui évolue dans un secteur niché connaît une croissance d'environ 10 % par année, selon Audrey Gagnon. Le principal marché de KLR est le Canada, mais elle enregistre également des ventes à l'international. « On a des équipements en Europe, au Venezuela, aux Barbades, en Guadeloupe. On en a un peu partout­ », relève la directrice générale. 
À moyen et long terme, KLR, qui emploie 21 personnes, souhaite par ailleurs se détacher des activités de distribution pour ses concentrer sur celles de manufacturier. « On veut faire plus d'équipements, grossir l'équipe, couvrir un plus grand territoire­ », énumère Audrey Gagnon. 
D'ici là, l'entreprise a néanmoins quelques défis à relever, comme « mieux structurer les ressources humaines, développer une culture d'entreprise forte et gérer la croissance de l'entreprise ». « Il faut être capable de produire et de répondre à la demande », fait valoir l'entrepreneure. 
Selon elle, le déménagement de l'entreprise ne créera pas de nouveaux emplois, mais KLR Systèmes est « toujours à la recherche de nouveaux talents ». Des postes de machinistes, dessinateurs et autres techniciens de génie mécanique sont régulièrement à pourvoir.
La PME a acquis et rénové des locaux d'environ 16 000 pieds carrés. L'emplacement, en bordure de la route 235, devrait lui offrir une meilleure visibilité, estime Audrey Gagnon. Ce qui représente un avantage. 
« À Saint-Hyacinthe, nous avions de petits locaux et nous n'étions pas sur une rue passante. En plus, les terrains dans le quartier industriel de Saint-Hyacinthe sont super chers et la circulation peut aussi être compliquée, tandis qu'à Saint-Pie, c'est très simple », note Mme Gagnon. Bref, les astres semblent alignés pour que l'entreprise y coule des jours heureux.