Le Commun frigo a été dévoilé mardi au Centre communautaire St-Benoit. L'oeuvre qui le recouvre est une création de l'artiste Karelle Hébert qui a voulu illustrer les différents secteurs de Granby.

Granby et Waterloo: le Commun frigo et le Végé-Go accessibles

Le mouvement des frigos communautaires pour contrer le gaspillage alimentaire gagne la région. Granby et Waterloo viennent de mettre un frigo à la disposition des jardiniers et producteurs pour qu'ils y écoulent leurs surplus. Ainsi, les gens dans le besoin pourront s'y servir gratuitement.
Fruits, légumes, fines herbes et pains peuvent dès maintenant être déposés dans le Commun frigo installé près de l'entrée principale du Centre communautaire St-Benoit de Granby, rue Saint-Antoine. Dévoilé en grande pompe mardi, le frigo est bien plus qu'une grande boîte rectangulaire où y déposer des aliments. Son apparence a été confiée à l'artiste Karelle Hébert qui l'a transformé en un véritable chef-d'oeuvre. « Je voulais représenter Granby et les gens de Granby avec le côté agricole, les secteurs résidentiels et le centre-ville », dit l'artiste, qui a consacré plus d'une centaine d'heures à peindre des paysages qui mettent en valeur la municipalité. « Ça devient une marque pour le Centre communautaire », affirme Sylvain Dupont, directeur général de la Corporation de développement communautaire de la Haute-Yamaska.
Le mode d'utilisation du frigo est simple. Les citoyens, jardiniers et producteurs sont invités à y déposer leurs surplus. Fruits, légumes, fines herbes et pains sont acceptés. Les personnes dans le besoin peuvent ensuite se servir gratuitement, et ce, 24 heures sur 24, sept jours par semaine. 
Les règles d'utilisation du frigo sont à la fois écrites, dessinées au moyen de pictogrammes et rédigées en braille. 
Ce frigo s'inscrit dans le cadre de la lutte au gaspillage alimentaire. Annuellement, 40 % de ce qui est récolté dans les champs canadiens est gaspillé, ce qui représente des pertes évaluées à 30 milliards de dollars. « Le frigo a la volonté d'agir pour contrer le gaspillage », indique Nicolas Luppens, coordonnateur du Groupe Actions Solutions Pauvreté, partenaire du projet. 
Un frigo à Waterloo 
Le Centre d'action bénévole aux quatre vents, situé à Waterloo, emboîte également le pas avec son Végé-Go. Les citoyens pourront donc déposer fruits et légumes dans un frigo offert par SOS Dépannage Moisson-Granby. 
« Le frigo communautaire, qui agit comme une banque alimentaire à petite échelle, permet à ceux qui en ont besoin de se servir dans l'anonymat le plus complet. Ce projet vise aussi à contrer le gaspillage alimentaire, plus spécifiquement pour les fruits et légumes qui pourraient se retrouver dans les poubelles ou laissés dans les champs », explique Josée Archambault, directrice du Centre d'action bénévole. Elle en a fait l'annonce mardi par communiqué. 
Le frigo est mis à la disposition des citoyens de Waterloo, Warden, Shefford et Saint-Joachim-de-Shefford.