Le trajet au golf des Cèdres, tout en courbes, évolue dans les plaines et les boisés. Le terrain étant peu vallonné, les montées s'avèrent sans complication et les descentes tout en douceur de sorte qu'elle convient à tous les calibres, de la petite famille jusqu'au sportif qui souhaite faire des longueurs.

Golf Les Cèdres : glisser lentement vers le printemps

Ces temps-ci, les gens ont le teint blême comme un banc de neige, moi compris. Parlant de neige, celle qui s'est accumulée devant la fenêtre de cuisine ne fondra pas avant juillet à ce rythme-ci. En attendant que le printemps mette ses culottes, mieux vaut s'adonner à un sport qui va me colorer les joues et le coeur plutôt que me laisser abattre par ce vague à l'âme généralisé.
Les températures sous les normales de saison, mais quand même douces, m'ont semblé idéales pour renouer avec le ski de fond, activité que je n'avais pas pratiquée depuis le primaire. En revenant de ma première session, je peux affirmer que, comme le vélo, ça ne se perd pas.
Pour quiconque a voyagé, l'observation d'une carte est un exercice périlleux. L'ivresse de la découverte nous pousse à tracer des itinéraires ambitieux qu'on finit par raccourcir faute de temps, d'argent ou tout simplement de moyen de transport. À moindre échelle, la même situation m'est survenue quand je me suis présenté au parc municipal de Saint-Étienne-de-Bolton, mercredi matin.
Tous les détails dans notre édition de vendredi