Tout ce beau monde, venu de divers horizons, s'active depuis des mois à préparer une programmation enlevante en vue de la Francofête qui aura lieu du 19 au 26 mars.

Francofête 2017 : une semaine complète de festivités

La Semaine de la francophonie sera une fois de plus soulignée de belle façon cette année. Au terme d'un slam savoureux et savamment écrit, un jeune cégépien a joyeusement résumé ce qui rassemblera les gens de Granby et des environs du 19 au 26 mars. Sur sept jours, « le français sera notre terrain de jeu ! », a-t-il illustré.
Maxime Guérin a 22 ans. Animé par le slam, cet art oratoire poétique qui accorde une grande place aux couleurs, au poids, au sens et au son des mots, il a partagé son amour du français lors de la conférence de presse annonçant les activités préparées pour la Francofête 2017.
« Nous avons besoin d'une langue et de bien la maîtriser, a-t-il lancé avec rythme. Il faut l'enlacer, sans s'en lasser. Je compose des slams, car c'la m'plaît ! » Ses inspirations ? Loco Locass et François Pérusse. Sa façon d'aborder la langue française lui a d'ailleurs valu la troisième place à Cégep en spectacle dernièrement. 
Le dimanche 26 mars, le jeune homme sera de l'activité de clôture de la Semaine de la francophonie, alors que se tiendra la dictée de la Francofête au cégep de Granby, dès 13 h 30. Avec d'autres étudiants, il ouvrira Tourismots 2017, organisé par Québec-France, et qui propose des jeux linguistiques et une dictée ludique, la « ludictée ». Pour ce faire, il présentera son texte. 
« Je veux impliquer des jeunes, insiste Luc Perron, président de l'Association Québec-France. Il faut simplement leur en donner l'occasion. Le 26 mars, Maxime va animer les jeux avec les autres. »
« Le français, c'est extrêmement beau, souligne le jeune homme. Dans mes slams, je tente toujours d'atteindre l'équilibre entre le fond et la forme. »
Pour participer à la dictée de la Francofête, il faut s'inscrire par courriel auprès de Luc Perron à lucj.perron@videotron.ca
Semaine festive
Mais avant de penser à participer à la dernière activité au programme de la Semaine de la francophonie, on peut prendre part à une foule d'événements, et ce, dès le dimanche 19 mars.
Ce jour-là, France Arbour, entourée des comédiens Luc Senay et Patrick Goleau, et de Marius Mihaï au violon, donneront le coup d'envoi des festivités par un spectacle. Mme Arbour a, elle aussi, donné un petit aperçu de ce qui sera présenté, dès 14 h, dans le foyer du théâtre Palace, en chantant quelques paroles écrites par Paul Brunelle, un Granbyen d'origine. « C'est un gars de chez nous qui a écrit plus de 600 chansons, a-t-elle souligné. Il est connu autant que Willie (Lamothe). Il a chanté partout dans le monde, mais une seule fois à Granby. »
Mme Arbour livrera donc un texte en hommage à M. Brunelle. Un texte qu'elle a écrit et qui a été revu par le conteur Yvan Bienvenue. Les deux comédiens qui seront sur scène avec elle présenteront eux aussi divers textes, tous bercés par la musique de
M. Mihaï.
Expo, drapeau et fourneaux
Tout le mois de mars, la bibliothèque Paul-O.-Trépanier de Granby présentera une double exposition en invitant les gens à découvrir l'auteur français Sacha Guitri et son homologue québécois, Claude-Henri Grignon. Le lundi 20 mars, lors de la Journée internationale de la francophonie et du conte, le drapeau de la francophonie sera hissé devant l'hôtel de ville de Granby. Une grande première, se réjouit Georges-H. Rivard, membre du comité organisateur de la Semaine de la francophonie à Granby. 
Du lundi 20 au jeudi 23 mars, quatre pays francophones seront mis en valeur par leurs saveurs. Dans le cadre d'un volet culinaire offert chez Provigo, rue St-Jude Nord, l'Italie, la France, le Togo et Haïti seront visités chacun par un chef d'ici. Au menu tartare de boeuf, fish and chip à la Belge, épinards sautés à la crevette, soupe de giraumon, dégustations et... tirage d'une tablette Samsung ! Pour participer, il faut s'inscrire au 450-777-2875 ou au www.ecoleculinairepc.ca.
Le jeudi 23 mars, les gens sont invités, dès 19 h, à une petite partie de scrabble en duplicate au Centre culturel France-Arbour.
Le samedi 25 mars aura lieu le souper de la francophonie organisé au restaurant Chez Plumet. Ce soir-là, la comédienne Jo-Ann Quérel parlera de femmes d'ici et d'ailleurs. 
« Nous sommes tous des passionnés de la langue française », a résumé Luc Perron, en parlant de tous ces gens rassemblés pour donner vie à cette grande semaine consacrée au français.
« C'est une langue qui nous aide à penser, à mieux penser », a-t-il ajouté en précisant que la programmation se destine à tous. 
« Je suis content, car on a une belle implication des commanditaires, qui sont nombreux, et à un bel accueil. »
Pour toute information, joindre Luc Perron au 450-361-1644.