Sylvie Larouche et Francine Barlatti sont respectivement ambassadrice d'espoir et marraine d'honneur de cette huitième campagne de vivaces.

Fondation La Différence : pour un printemps fleuri

Enracinée depuis 2009, la campagne de vivaces de la Fondation La Différence marque le retour du beau temps. Pas surprenant quand on sait que la mission de l'organisme vise à mettre du soleil dans la vie des gens atteints de cancer.
Diane E. Tétreault, fondatrice de la Fondation La Différence, et Josée Ouellet, l'une des propriétaires du Centre de jardinage Granby, collaborent ensemble depuis des années.
Les 12, 13 et 14 mai, la Fondation La Différence invite la population à un week-end de la fête des Mères fleuri alors qu'elle tiendra sa vente annuelle de vivaces. 
En collaboration avec le Centre de jardinage Granby et Plant Sélect de Saint-Paul-d'Abbotsford, elle proposera des marguerites (symbole de la Fondation) et des géraniums Rozanne.
Cette activité de financement permet à la Fondation d'offrir une aide concrète et un soutien continu à des hommes et des femmes affligés par le cancer. Des gens comme
Sylvie Larouche.
« J'ai eu la chance, je dis bien la chance, de connaître la Fondation La Différence », raconte la dame qui a traversé l'épreuve du cancer. Elle a accepté l'invitation de Diane E. Tétreault, fondatrice de la Fondation, de jouer le rôle d'ambassadrice d'espoir pour la campagne 2017.
« La Fondation a fait une grande différence dans ma vie, avoue
Mme Larouche. J'ai accepté ce rôle pour dire aux gens atteints de cancer de ne pas attendre pour demander ou accepter de l'aide. »
La vraie faiblesse qui existe quand un diagnostic tombe, regrette l'ambassadrice, « est de ne pas avoir de gens vrais autour de nous », souligne-t-elle. 
Heureusement, Mme Larouche était bien entourée. Sa quête vers la guérison, elle l'a menée, entre autres, épaulée par son amie Francine Barlatti. La complicité des deux femmes était telle que Diane
E. Tétreault a poussé l'audace jusqu'à demander à Mme Barlatti d'agir à titre de marraine d'honneur de la campagne 2017 aux côtés de son amie. Ce que la dame au sourire contagieux a accepté avec plaisir.
« Pour moi, il était normal d'être présente, raconte Mme Barlatti. Et ce qui m'a le plus impressionnée chez Sylvie, c'est son attitude. Elle était toujours souriante, belle, ricaneuse, tannante ! Je l'admire ! Et on continue de rire et de s'amuser. »
D'une même voix, les deux femmes, complices depuis 13 ans, confirment qu'il est facile d'être l'amie de l'autre. 
« J'étais là et disponible, poursuit Mme Barlatti. Je ne pouvais pas passer à côté. Il faut s'aider dans la vie. Le contraire ne serait pas normal. »
Tenir promesse
C'est en perdant leur mère rapidement emportée par le cancer que Diane E. Tétreault et sa famille ont fait la promesse de faire leur part pour rendre plus douce la vie des gens atteints de cette maladie. C'était il y a 21 ans. 
« À la Fondation, nos guerriers de l'espoir accompagnent nos invités un pas à la fois sur le chemin de la guérison, insiste Mme Tétreault. On les écoute, on les accueille, on leur donne une qualité de temps. »
La dame au grand coeur a d'ailleurs rappelé que la Fondation La Différence, qui offre aussi divers services aux gens atteints de cancer (chevelures temporaires, techniques de foulard, ateliers, conseils beauté, etc.), est la seule du genre au Québec.
Un organisme non subventionné qui fonctionne grâce aux dons reçus et à l'implication de gens de coeur.
La campagne de vivaces se tiendra directement au Centre de jardinage Granby, au 55 rue Bruce. Les marguerites et géraniums seront vendus 14,99 $ le plant, trois pour 13,99 $ ou 5 et plus pour 12,99$.