Émilie Janvier en concert

Un baptême pour permettre les travaux de réfection d'une église, c'est ce qui se produira le samedi 17 juin. Ce soir-là, Émilie Janvier enveloppera le Palace de son univers country-folk. Pour la première fois, l'auteure-compositrice-interprète y offrira SON matériel entourée de SES musiciens. Le tout au profit de la fabrique de Roxton Pond, son patelin.
Émilie Janvier a souvent chanté sur la scène du Palace de Granby, mais jamais « seule ». « Ce sera la première fois, se réjouit la jeune femme de 27 ans. Ça va être un gros show, avec un entracte ! »
Le spectacle d'Émilie présenté à Granby sera une version allongée de celui offert en mars dernier à la Place des Arts dans le cadre des Week-ends de la chanson Québécor. Joël Legendre en signait la mise en scène. À Granby, la chanteuse sera accompagnée sur scène de trois musiciens et le concept « En famille » donnera le ton à la présentation.
« Je suis très fébrile, dit-elle. Ça va être en toute simplicité. Le décor est un salon, alors c'est comme si je disais aux gens : 'Je vous amène chez nous ! »
Émilie dévoile d'ailleurs que deux invités spéciaux la rejoindront sur scène ce soir-là.
Quand on lui demande s'ils font partie de sa famille, elle tente de préserver le mystère. « En bien, le concept c'est 'En famille'... On verra ! »
Toiture et peinture
Malgré le fait qu'elle est peu pratiquante, Émilie n'a pas été difficile à convaincre quand la fabrique de son village l'a approchée. « Je ne vais pas à la messe tous les dimanches, mais j'ai envie que l'église (de Roxton Pond) soit belle, en bon état et accueillante, insiste celle qui a sans doute été baptisée dans le lieu de culte. Je veux que les gens aient quelque chose qui leur appartient. Un lieu dont ils sont fiers. C'est un beau projet. Il est important de s'impliquer. »
Des mots qui sonnent comme une musique aux oreilles du trésorier de la fabrique, Yvan Couture, qui ne cache pas que la paroisse de Roxton Pond respire la santé. Une vingtaine de catéchètes, des bénévoles qui veillent à l'éducation religieuse des enfants, sont toujours fidèles au poste chaque année. Un chiffre éloquent pour la petite municipalité de 3700 âmes.
Depuis lundi, des peintres sont à pied d'oeuvre dans l'église. La campagne de financement, prévue sur sept ans, mais qui est plus active depuis cinq ans note M. Couture, prévoyait justement le rafraîchissement du lieu côté peinture et le changement de la toiture. Déjà 97 000 $ ont été amassés sur un montant de 200 000 $. La toiture a déjà été restaurée. Coût total de l'opération : 32 000 $.
Peinturer tout l'intérieur de l'église coûtera jusqu'à 100 000 $, estime le trésorier. « Là, c'est la première phase, dit-il. On fait peinturer le choeur jusqu'au transept. Un gros projet. J'ai hâte de voir comment ils vont faire ça. Ça va être impressionnant ! »
Le spectacle d'Émilie Janvier aura lieu le samedi 17 juin, à 20 h, au Palace de Granby. Les billets sont 30 $ et disponibles à la billetterie du Palace et auprès des membres de la fabrique de Roxton Pond.

Prendre le temps d'écrire

En avril dernier, Émilie Janvier célébrait le premier anniversaire de son album. Du matériel qu'elle présentera à plusieurs reprises sur les planches du Théâtre des Hirondelles de Saint-Mathieu--de-Beloeil cet été. En marge de ses spectacles, elle entend profiter de la saison estivale pour reprendre la plume. « Je pense écrire pas mal, dit-elle. J'ai besoin d'écrire du nouveau matériel. »
L'auteure-compositrice-interprète entend ainsi coucher ses idées sur papier. La production d'un deuxième album n'est toutefois pas dans les cartons à court terme. Isabelle Gaboriault