Émile Proulx-Cloutier sera en spectacle ce soir à 20h au Centre culturel St-John de Bromont.

Émile Proulx-Cloutier: des courts-métrages en paroles et en musique

On connaît tous son personnage de Maxime Cadieux dans Toute la vérité, pour lequel il a d'ailleurs gagné le Gémeau du Meilleur premier rôle masculin dans une série dramatique en 2012. Et maintenant, de plus en plus de gens connaissent aussi l'auteur-compositeur-interprète qui nous a donné Aimer les monstres, son premier album, en décembre dernier.
C'est avec ses chansons construites comme des courts-métrages musicaux, ses multiples «Je» qui réfèrent à autant de personnages différents et les opinions incisives de ceux-ci qu'Émile Proulx-Cloutier débarquera ce soir au Centre culturel St-John de Bromont. Bien qu'il n'en soit qu'à une dizaine de spectacles depuis la sortie d'Aimer les monstres, le comédien-chanteur de 31 ans soutient être bien loin du rodage.
«Avant que le disque sorte, j'avais fait une quarantaine de spectacles déjà. C'est important pour moi de faire beaucoup de scène avant d'enregistrer l'album pour tester mon matériel, son effet sur le public et la mise en scène», dit-il.
Jusqu'ici, l'accueil se fait très, très bien. Et on attend avec impatience sa grande rentrée montréalaise le 3 avril. Aucun stress: Émile Proulx-Cloutier est prêt. N'est-il pas à la base un habitué des planches? «C'est là que je me sens bien, pas en studio, pas chez nous en train de composer mes chansons, stipule-t-il. Mon premier bonheur, c'est de communiquer mes histoires, des sensations et des images aux gens. De toute façon, la locomotive de ce que je fais, ce sont les mots. Pour le reste, je fais la musique du film que je veux que les gens aient dans leur tête.»
Tous les détails dans notre édition de samedi