L'enseignante de la classe BEST de l'école primaire Heroes Memorial de Cowansville, Gayle Bauer (à droite), a trouvé une idée inusitée pour financer l'achat de matériel pour ses élèves aux besoins particuliers: l'organisation d'un gala de lutte. L'événement aura lieu le samedi 27 mai. Nathalie Dudley, HSA, accompagne ici le groupe.

École primaire Heroes Memorial: vers un gala-bénéfice hors du comm

Rare est la combinaison lutte-école. Pour Gayle Bauer, enseignante à l'école primaire Heroes Memorial de Cowansville, la formule est toutefois gagnante. Le samedi 27 mai, celle qui enseigne aux élèves de la classe BEST, invite les gens à un gala de lutte. Une façon inusitée de financer l'achat de matériel dans sa classe destinée à des élèves aux besoins particuliers.
Pas moins d'une trentaine de lutteurs de l'Académie de lutte estrienne donneront un spectacle au Pavillon des sports Roland-Désourdy ce soir-là.
« On a déjà entre 400 et 500 billets de vendus », se réjouit la pédagogue. Le processus aura toutefois été long pour atteindre cet objectif. « La classe BEST, ce sont des enfants avec des besoins particuliers, explique Mme Bauer. Certains sont autistes, d'autres présentent des déficits d'attention ou encore des troubles oppositionnels. »
La dame doit donc s'adapter et enseigner de façon moins conventionnelle. Cette réalité l'a amené à inviter, un jour, deux lutteurs dans sa classe pour qu'ils expliquent leur passion et leur métier aux élèves. C'était en avril 2016. 
Selon l'enseignante, les enfants ont été fascinés par la conférence. « Les lutteurs ont expliqué leur sport. Que ce n'est pas juste du combat, mais bien un spectacle. Qu'ils travaillent ensemble, que c'est comme une danse. Les jeunes ne les croyaient pas », se souvient-elle en riant. 
« Vous ne vous frappez pas pour vrai ? », qu'ils demandaient sans cesse, ayant du mal à encaisser la nouvelle.
Un mois après la conférence, c'est l'Académie de lutte estrienne qui a contacté Mme Bauer. Elle lui proposait une collaboration en vue d'organiser une activité de financement.
« J'étais intéressée, parce que les jeunes avaient beaucoup apprécié la conférence », souligne-t-elle. 
Elle n'a donc pas tardé à se lancer dans les démarches avec la direction de l'école, pour qui une telle activité était un projet sans précédent. La Ville de Cowansville a aussi été mise à contribution. Celle-ci a permis à l'école de louer l'aréna gratuitement pour la tenue de l'événement. Une économie de 1300 $ qui réjouit, bien sûr, l'enseignante. L'appui de nombreux commanditaires aura servi, notamment à faire imprimer les billets et les affiches du gala. D'autres commanditaires feront tirer des prix sur place. Des billets seront disponibles à la porte, le soir même de l'événement.
Les fonds amassés lors de cette soirée-bénéfice serviront principalement à acheter du matériel scolaire adapté aux besoins des élèves de la classe BEST. Des crayons spéciaux, des chaises adaptées, etc. L'école s'est fixé un objectif de 3000 $. S'il est atteint, la moitié ira également à l'achat de matériel pour le terrain de jeux extérieur de l'établissement. 
Les gens sont donc attendus au Pavillon des sports Roland-Désourdy situé au 340, rue Mercier, à Cowansville, à 19 h 30. Les portes ouvriront à 18 h 30. Pour information : le 450-263-1612 ou le heroesmemorial.etsb.qc.ca