Denise Allain (à gauche) et Diane Gibeault ont été intronisées au Panthéon du tennis granbyen,  mercredi soir.

Deux nouvelles figures au Panthéon du tennis granbyen

Denise Allain et de Diane Gibeault ont reçu un bel hommage, mercredi soir, alors qu'elles ont été intronisées au Panthéon du tennis granbyen.
« Elles ont vraiment marqué le tennis féminin dans les années 60-70. Elles étaient juniors à ce moment-là, et elles ont vraiment bouleversé la hiérarchie. Il y avait déjà des seniors bien établies ici, et elles les ont battues », raconte la présidente du panthéon­, Claire Massicotte.
« Elles ont tout de suite été prises en amitié (par le public), parce qu'elles étaient d'une belle personnalité attachante. (...) Elles ont bien représenté Granby, autant par leur jeu que par leur façon d'être. »
Les deux athlètes ont plus tard redonné à la communauté en tant que bénévoles. 
Lors d'une cérémonie tenue devant familles et amies en marge du Challenger, les deux femmes ont reçu des plaques honorifiques, qui iront rejoindre celles des autres membres du panthéon à l'intérieur du complexe l'Interplus. 
« C'est un honneur. C'est bien plaisant­ », a indiqué Diane Gibeault. 
« C'est un bon moment pour revenir dans le passé. Pour revoir des personnes contre qui on a joué. Des gens qui nous ont coachées. C'est une belle soirée », a ajouté Denise Allain.