Karine Rivard, accompagnée ici de sa fille Lea, souhaite aider les autres nouvelles mamans dans leur allaitement. Pour ce faire, elle a créé un bracelet, le Pick-A-Boo.

Des bracelets qui parlent

L'alternance gauche-droite lors d'une première expérience d'allaitement peut, avec la fatigue et l'adaptation à sa nouvelle vie, rapidement se brouiller pour une maman. Pour régler le problème, Karine Rivard, qui a accueilli la petite Lea fin mai, propose Pick-A-Boo, un bracelet capable d'éviter bien des ennuis.
Ce bracelet réversible permet de savoir quel sein servira au prochain allaitement.
Afin de stimuler la lactation de façon équilibrée dans les deux seins, on conseille aux mamans de porter un élastique à leur poignet pour signifier de quel côté bébé doit téter au prochain boire. « Mais le fameux élastique, ça finissait que je l'utilisais pour m'attacher les cheveux ou je l'oubliais sur le bord du bain ! », raconte Karine Rivard en riant.
Aussi, quand Lea finissait son repas, la maman oubliait de changer son élastique de bras... quand elle le portait.
« J'ai eu des problèmes de lactation et d'engorgement, raconte la nouvelle maman de 30 ans. Ma poitrine était aussi disproportionnée, ce qui n'aide pas à l'estime de soi qu'on a déjà à un niveau très peu élevé après un accouchement ! »
D'où l'idée d'un bracelet de silicone réversible qui se porte dans un seul bras. « Suffit seulement de le tourner ! », fait remarquer Karine. Un petit picot de couleur permet de savoir si c'est du côté droit ou du côté gauche que bébé sera de nouveau allaité.
Karine a inventé Pick-A-Boo en collaboration avec son conjoint designer, le père de son enfant, Frédéric Tavan. Le bracelet est noir. Le logo lui, qui montre des coeurs rappelant également la poitrine d'une mère, est « bleu bébé », note Karine.
« Moi, ça m'a vraiment aidée, insiste-t-elle. Mon prototype m'a permis de rétablir ma lactation, de diminuer l'engorgement donc, de retrouver l'équilibre. »
Femmes allaitantes recherchées
Mais comme la maman ne représente pas 100 % des femmes allaitantes, elle a décidé de lancer un appel à toutes dans le but de faire tester son produit gratuitement avant de le mettre sur le marché.
Karine cherche une cinquantaine de femmes qui prévoient allaiter ou qui allaitent déjà et qui accepteraient d'essayer Pick-A-Boo.
Les volontaires auront un questionnaire de dix questions à remplir avant de débuter la période test. Il y aura un questionnaire de suivi environ dix jours plus tard et un questionnaire à la fin de la période de test (Durée du test sera de 21 à
30 jours), peut-on lire sur un appel à toutes publié sur Facebook.
« Je veux tous leurs commentaires sur l'utilisation, le confort du bracelet, sa couleur, tout ! », explique Karine en parlant de son « projet d'allaitement ».
Si Karine voit un jour son produit commercialisé, elle souhaite remettre une partie de ses profits à un organisme qui vient en aide aux enfants malades.
À toutes les mamans intéressées, suffit de joindre Karine Rivard directement au 450-577-5663 ou lui écrire à l'adresse suivante : allaitement.etude@gmail.com