Un volet Street Art s'ajoutera à la programmation habituelle de Couleurs urbaines, alors qu'Yvan Lapalme peindra sur le trottoir entre les rues Saint-Antoine et Dufferin quelques semaines avant l'événement. «Ce sera de l'art un peu naïf, accessible à tous, qui aura bien sûr pour but de parler des Couleurs urbaines à venir», a laissé entendre l'artiste en conférence de presse hier matin.

Couleurs urbaines: retours et nouveautés pour la 17e édition

Nouveautés, retours et exposition itinérante marqueront les 17 ans d'existence de Couleurs urbaines, qui se tiendra les 1er, 2 et 3 août prochain sur le terrain de l'église Notre-Dame.
Un volet Street Art, une zone Relève en action et une murale de l'Atelier 19 sont les grandes innovations du symposium granbyen.  Le premier sera réalisé par Yvan Lapalme, qui peindra sur le trottoir entre les rues Saint-Antoine et Dufferin quelques semaines avant l'événement. «Ce sera de l'art un peu naïf, accessible à tous, qui aura bien sûr pour but de parler des Couleurs urbaines à venir», a laissé entendre l'artiste en conférence de presse hier matin.
La seconde initiative sera parrainée par Patrick Verrier. Ce dernier agira à titre de mentor pour une dizaine d'artistes «jeunes en âge ou jeunes en art», dit-il.
À l'intérieur de cette zone de la relève sera également exposée la murale réalisée par les jeunes de l'Atelier 19. «Depuis deux semaines, on donne des cours de dessin gratuitement à des jeunes de 12 à 17 ans issus de milieux défavorisés, et ils réaliseront ultimement la murale du parc Saint-Antoine», explique Mikael Adam.
Tous les détails dans notre édition de mardi