Maxime Tremblay et son fils Félix, 4 ans.

«C'est à cause de Rogers si j'ai recommencé à jouer»

Maxime Tremblay avait donné rendez-vous à La Voix de l'Est aux serres Noël Simard, à Eastman, village où il possède une résidence secondaire depuis trois ans. «Tu vas voir, c'est un des plus beaux endroits que je connaisse», a-t-il dit à la journaliste, surprise par le choix d'endroit quelque peu inusité.
Il est débarqué de son vieil utilitaire sport rouge un peu rouillé; Félix, son fils de 4 ans, et deux jeunes voisins se sont aussitôt élancés vers les champs en compagnie du chien de la place. «On est tout le temps ici», dit le comédien en saluant de la main les propriétaires devenus de très bons amis.
«On est des gens de ville, mais on aime aussi beaucoup la campagne... et on est présentement en réflexion à savoir si on ne viendrait pas s'établir ici à temps plein.»
L'été, qu'il passera loin de la métropole puisqu'il joue à La Marjolaine dans Bébé à bord, lui apportera peut-être une réponse claire...
Tous les détails dans notre édition de samedi