Le réalisateur de Saint-Armand Guy Édoin est le premier cinéaste canadien à voir son projet retenu par L'Atelier depuis sa création, il y a 10 ans.

Cannes: le projet Ville-Marie du réalisateur Guy Édoin retenu

Le réalisateur de Saint-Armand Guy Édoin, à qui l'on doit Marécages, a vu son prochain projet, Ville-Marie, retenu pour la prochaine édition de l'Atelier de la Cinéfondation du Festival de Cannes. Il s'agit du premier projet canadien à être sélectionné depuis la création de l'Atelier, il y a 10 ans.
En tout, ce sont 15 projets en provenance de 15 pays qui ont interpellé les organisateurs. Les producteurs et réalisateurs de ces films seront invités sur la Croisette au mois de mai, a annoncé la direction du Festival, lundi.
L'Atelier de la Cinéfondation encourage une nouvelle génération de cinéastes de partout à travers le monde depuis 2005. «Accompagnés de leur producteur, ces cinéastes pourront rencontrer des partenaires potentiels, indispensables pour finaliser leur projet et passer à la réalisation de leur film. L'Atelier ouvre à ses participants les portes des coproductions internationales, accélérant ainsi le processus de finition du film», soulignent les organisateurs.
Tous les détails dans La Voix de l'Est de mardi.