L'ambassadeur du Canada aux États-Unis, David MacNaughton

Bois d'oeuvre: l'ambassadeur du Canada répond à des sénateurs américains

L'ambassadeur du Canada aux États-Unis a répondu à un groupe de sénateurs américains qui avaient signé une lettre ouverte qui s'appuyait, selon lui, sur une rhétorique pompeuse au sujet du bois d'oeuvre canadien.
Plus tôt cette semaine, 25 sénateurs ont transmis une lettre au représentant du commerce des États-Unis, Michael Froman, pour faire valoir que le bois d'oeuvre canadien était subventionné, que son commerce était injuste, et que cela avait un impact économique négatif pour les États-Unis depuis plusieurs décennies.
L'ambassadeur David MacNaughton a répondu mercredi dans une missive adressée au sénateur américain Ron Wyden, affirmant que la lettre des Américains comprenait d'inquiétantes déformations.
Les échanges de cette semaine surviennent alors que les deux pays tentent de négocier un nouvel accord commercial sur le bois d'oeuvre.
M. MacNaughton a écrit qu'il était déçu des imprécisions contenues dans le choix des mots utilisés par les sénateurs dans leur lettre.
Selon lui, les nombreuses enquêtes et litiges des 35 dernières années n'ont jamais permis de prouver l'existence de subventions ou d'impacts négatifs tels que ceux décrits par les sénateurs.