Le cinéaste Yves Langlois

Avec l'Autiste au tambour : Yves Langlois repart en tournée

Yves Langlois repart en tournée avec son dernier documentaire, L'autiste au tambour, à un moment plus qu'opportun. En effet, la ministre déléguée à la Santé et aux Services sociaux Véronique Hivon affirmait lundi dans une entrevue au Soleil de Québec que la province vivait une hausse fulgurante des cas d'autisme, allant même à qualifier le phénomène de véritable «tsunami».
Tourné en 2011-2012, le moyen-métrage d'une heure, qui sera présenté à Sutton le 23 janvier prochain, raconte l'histoire de quatre jeunes musiciens autistes qui partent en «minitournée» à Paris et à Orléans. Les spectateurs les suivront des premiers préparatifs à leur présentation devant public. «C'est quelque chose pour eux de faire ce genre de road trip! Ce sont des gens qui ont un niveau d'angoisse très élevé. Normalement, ils s'éloignent de deux coins de rue et ils commencent à paniquer», affirme le réalisateur de Saint-Armand.
«Le film est beaucoup un prétexte pour montrer c'est quoi, vivre avec une personne autiste, pour aider le public à mieux comprendre cette maladie, ajoute-t-il. Dans la première partie, on rencontre les quatre personnes chez elles, dans leur quotidien, avant le départ, tandis que la deuxième partie se penche davantage sur le côté de l'art-thérapie parce que la musique est l'une des seules façons pour les autistes de communiquer, d'être capables d'être heureux. Ils ont un très bon sens du rythme.»
Tous les détails dans notre édition de mercredi