Nathalie Benoît et Hélène Latour invitent les gens à la bouquinerie La boîte à histoires pour y participer à des ateliers littéraires.

Ateliers littéraires : pour le plaisir d'écrire

Vivre une expérience vintage jumelée à une désintoxication du numérique, ça vous dit ? Dès la semaine prochaine, des ateliers d'écriture seront offerts à Waterloo. L'activité ludique se tiendra dans la bouquinerie La boîte à histoires, qui offre ses trésors dans la boutique tout aussi enchanteresse, À l'abri du temps. Inspirant, non ?
Chaque année, Nathalie Benoît, Waterloise d'adoption, organise un atelier d'écriture à la chandelle. Ainsi, elle invite les gens à s'exprimer en trempant leur plume dans l'encre de Chine. Comme dans le temps. 
En mars dernier, les participants ont, par exemple, célébré le 150e anniversaire de Waterloo « en proses et en vers », éclairés par une flamme vacillante.
Histoire de pousser encore plus loin l'aventure et de rendre la littérature accessible, la démocratiser, Mme Benoît a pensé lancer les ateliers littéraires.
« Nous allons faire des jeux d'écriture et des exercices de stylistique où, par exemple, on éliminera des pronoms relatifs, des mots vagues ou des prépositions qui alourdissent le texte, raconte Mme Benoît avec passion. On fera aussi un peu de poésie. Je veux qu'on s'amuse. »
Nathalie Benoît se défend bien de ne pas être une prof de français. Sa passion pour l'écriture, elle l'a depuis l'enfance et son art, elle l'a perfectionné à travers de nombreux ateliers. Partager cette passion, amener les gens à aimer écrire en français et faire tomber leurs complexes quand ils se retrouvent devant une page blanche, crayon en main, voilà la mission qu'elle s'est donnée.
« Tout le monde peut écrire, insiste-t-elle. C'est tellement satisfaisant de mettre le bon mot sur un sentiment, sur une scène de la vie quotidienne. Il existe tellement de sujets d'inspiration. »
Celle qui se dit fort inspirée par les « merveilles » offertes par les Cantons-de-l'Est, rêve d'accueillir un jour de jeunes adultes dans ses ateliers.
« J'en serais très heureuse, dit-elle. On a tellement tendance à tasser ce qui vient du passer (comme le simple fait d'écrire à la main). Les ateliers, ils sont accessibles à tous. »
Et quoi de plus inspirant que d'offrir un atelier centré sur l'écriture au sein d'une bouquinerie, en plein coeur d'un café culturel ?
« Moi, l'écriture m'a apporté l'estime de soi, confie Nathalie Benoît. Les ateliers littéraires, je veux créer une communauté autour de ça ! »
Pour s'inscrire aux ateliers, offerts 20 $ chacun (cinq sont au programme), il suffit de joindre Hélène Latour, au 450-539-0027.
Ceux-ci auront lieu à la boutique À l'abri du temps, située au 5470, rue Foster, à Waterloo.
Un café culturel au coeur de Waterloo
Les livres ont toujours représenté de grands trésors aux yeux d'Hélène Latour. Sa collection personnelle, bien garnie, elle souhaitait depuis longtemps la partager. L'idée de gérer un jour une bouquinerie l'enchantait. Quand un collègue de sa chorale lui a parlé de sa volonté d'ouvrir un petit café, une étincelle s'est allumée : pourquoi pas un café culturel ? 
Il y a quelques semaines, Waterloo accueillait la boutique À l'abri du temps. À l'intérieur, on y retrouve la bouquinerie La boîte à histoires.
« On a vraiment monté un café culturel ! », se réjouit Mme Latour.
Dans l'aventure, l'éducatrice en petite enfance est accompagnée de Sylvain Hamel, qui veille au coin bistro-santé. Il y concocte de petits plats bio avec lesquels il propose son pain sans gluten, ses pousses et ses fines herbes. Robert Samson, lui, s'occupe de la partie « musique » de l'endroit. Les nostalgiques y retrouveront une grande collection de vinyles. Avant d'acheter, un poste d'écoute permet de découvrir les albums. 
« Nous permettons aux artistes d'exposer leurs oeuvres et nous présentons des spectacles », dévoile Hélène Latour. 
Une petite scène peut, effectivement, accueillir des duos, de petits groupes, un chanteur. L'endroit peut contenir facilement 50 personnes assises. 
« Il y a plein de beau monde qui sont impliqués artistiquement à Waterloo», se réjouit Mme Latour.
Et À l'abri du temps se veut un lieu pour les faire connaître et rayonner.