Andréanne A. Malette lance bohèmes : «J'capote!»

«J'capote!» s'est exclamée Andréanne A. Malette, hier soir, après avoir brisé la glace du lancement de son tout premier album, Bohèmes, au Club Soda de Montréal dans le cadre du festival Montréal en Lumière. Et elle avait raison d'être aussi enthousiaste puisqu'elle dévoilait enfin le fruit de tant d'années de labeur et surtout de persévérance à une foule de 950 spectateurs qui l'aimaient déjà d'amour.
Il n'y avait qu'à voir la file qui commençait déjà à se former sur le trottoir devant le Club Soda presque trois heures avant l'heure du lancement pour être témoin de l'engouement pour notre Dédé. Et juste comme la foule commençait à s'impatienter et la réclamer, elle est montée sur scène en compagnie de ses musiciens et deux choristes - qu'on connaît bien en les personnes de Judith Sun, sa fidèle guitariste en format duo, et Amélie Larocque, de Saint-Paul-d'Abbotsford.
Elle a immédiatement attaqué la première chanson qui figure sur Bohèmes, Ma guerre contre toi,résolument plus rock en formule «full band» que lorsqu'on l'avait vue acoustique à Saint-Césaire, à la mi-janvier, alors qu'elle dévoilait en exclusivité le contenu intégral de son album.
Tous les détails dans notre édition de vendredi