L'artiste ne s'en cache pas: elle a trouvé plus difficile d'écrire et de composer après l'époque Star Académie qu'avant.

Andréanne A. Malette dévoile en primeur à Saint-Césaire un premier album à son image

Quelque 200 chanceux ont pu entendre avant tout le monde les 13 titres qui figureront sur le premier - et très attendu - album d'Andréanne A. Malette, samedi soir, à l'auditorium de l'école secondaire Paul-Germain-Ostiguy de Saint-Césaire.
Ce spectacle, organisé par les productions du Triangle noir, était le premier de l'ex-académicienne depuis son passage en studio pour l'enregistrement de Bohèmes. Et le seul qu'elle allait faire avant son lancement, le 20 février prochain au Club Soda en soirée d'ouverture de Montréal en lumière.
«Il ne faut pas que j'y pense, j'en ai déjà mal au ventre», confiait la Granbyenne à La Voix de l'Est, quelques minutes avant de monter sur scène samedi.
«En même temps, ça fait tellement longtemps que je veux qu'il sorte cet album-là... Et moi, je suis super contente du résultat, ajoute-t-elle. Mais de le présenter devant un public composé de ma famille, mes amis, les fans, d'autres artistes, les médias et d'avoir leur feedback... je capote. D'un autre côté, on me dit que cet album-là me ressemble tellement que si on n'aime pas ce qu'on connaît déjà de moi, on n'aimera pas le reste.»
Tous les détails dans notre édition de lundi