Le chef du restaurant granbyen L'Impérial François Côté (photo) s'est mesuré à un de ses bons amis, le chef DannySt-Pierre, qui anime notamment l'émission Qu'est-ce qu'on mange pour souper? sur les ondes de Radio-Canada.

À couteaux tirés sur la chaîne Casa : François Côté affrontera Danny St-Pierre

Le restaurant L'Impérial est présentement fermé puisque le chef-propriétaire, François Côté, se trouve en vacances. Et vous savez ce qu'il a fait de sa première journée de congé, lundi? Il s'est rendu au restaurant Le Garde-Manger pour tourner le dernier épisode de la nouvelle émission culinaire qui sera présentée cet automne sur la chaîne CASA, À couteaux tirés.
François Côté s'est mesuré à un de ses bons amis, le chef Danny St-Pierre, qui anime notamment l'émission Qu'est-ce qu'on mange pour souper? sur les ondes de Radio-Canada. Le juge invité était nul autre que le boxer Jean Pascal. Le chef du restaurant L'Impérial ne peut évidemment pas dévoiler le nom du gagnant ni les plats qu'ils ont préparés avec les ingrédients-surprises, mais il laisse savoir qu'un défi supplémentaire a été imposé à ceux qui ont été baptisés «Les rebelles de l'Estrie». «Trois ingrédients, Chuck trouvait que c'était trop facile pour nous deux, donc il en a rajouté un quatrième complètement pas rapport, totalement discordant d'avec les autres, qui nous a pas mal compliqué la tâche.»
Animés par Anne-Marie Withenshaw et Chuck Hughes, les 10 rendez-vous de 30 minutes mettront chaque semaine en vedette deux chefs québécois reconnus qui s'affronteront amicalement. Chacun aura 60 minutes pour cuisiner devant public deux plats avec trois ingrédients gardés secrets jusqu'au moment de la compétition. Le gagnant sera celui qui aura réussi à séduire le jury, composé des deux animateurs et d'un invité-surprise.
Heureusement, Danny et lui ont comme force principale leur «créativité» et leur «facilité à improviser», souligne-t-il, ce qui fait en sorte qu'ils ont réussi à s'en sortir. «Mais je ne referai jamais des plats comme j'ai fait là ici (dans son restaurant)», assure-t-il.
Tous les détails dans notre édition de jeudi