Claude Boyer et Suzanne McKeown, copropriétaires de Boyer solutions d’air comprimé, ainsi que Claude Vaillancourt, coordonnateur aux opérations, ont vu le démarrage de leur PME ralenti par la pandémie.
Claude Boyer et Suzanne McKeown, copropriétaires de Boyer solutions d’air comprimé, ainsi que Claude Vaillancourt, coordonnateur aux opérations, ont vu le démarrage de leur PME ralenti par la pandémie.

Une nouvelle PME prête à décoller

Claude Boyer et Suzanne McKeown croyaient avoir pensé à tout pour le démarrage de leur PME, Boyer solutions d’air comprimé. Mais la pandémie a joué les trouble-fêtes et les a obligés à ronger leur frein. Ils sont maintenant prêts à passer à la vitesse supérieure.

«La COVID nous a retardés de deux mois dans ce qu’on voulait faire. J’avoue que je suis super content que nos clients commencent à rouvrir», a commenté vendredi le copropriétaire de l’entreprise de service, Claude Boyer.

Lui et sa partenaire, dans la vie comme en affaires, ont lancé leur entreprise le 1er avril dernier, comme prévu. Mais la pause imposée aux entreprises manufacturières a assurément freiné leur démarrage. Seules les entreprises actives dans les services essentiels pouvaient faire appel à eux pour réparer leurs compresseurs et autres systèmes de traitement d’air. «On a été obligé de ralentir», dit M. Boyer.

N’empêche, le couple d’entrepreneurs dit garder le cap sur son plan d’affaires qui lui permettra, à moyen et long terme, de devenir un joueur incontournable dans la grande région de Granby et de la Montérégie.

Opportunité

Claude Boyer effectue par ailleurs un retour dans la région. Originaire de Brome-Missisquoi, il a possédé et opéré une entreprise similaire durant quelques années à Cowansville, Compresseurs Yamaska, avant de la vendre en 2006. Il a par la suite roulé sa bosse dans le domaine de l’air comprimé pour différentes entreprises, entre autres dans la vente et le service.

Sa partenaire, Suzanne McKeown a aussi travaillé dans le domaine, notamment en ressources humaines et à la formation des techniciens. C’est d’ailleurs alors qu’ils étaient tous deux à l’emploi d’Atlas Copco qu’ils se sont rencontrés.

La fermeture de National Pneumatic à Granby l’an dernier s’est traduite par une opportunité à saisir. Le couple a décidé de se lancer après une année sabbatique. «On pensait partir notre entreprise à Laval. Mais il y a une opportunité ici. Je crois qu’il y a une place pour une compagnie comme la nôtre», dit Claude Boyer.

Outre les deux propriétaires, Boyer solutions d’air comprimé compte deux employés: un technicien et un coordonnateur aux opérations. Ce dernier a d’ailleurs oeuvré avec M. Boyer à Cowansville, à l’époque. La PME est temporairement installée rue Marcoux. Mais elle est à la recherche d’un local pour s’y installer à plus long terme.

«D’ici trois ans, on va avoir cinq ou six techniciens sur la route et des équipements en inventaire», affirme le copropriétaire.

Ce dernier mise notamment sur sa volonté d’apporter des solutions pour permettre aux entreprises d’optimiser leurs appareils, alors que les compresseurs sont «énergivores», pour se démarquer. La mise en place d’un portail web pour permettre aux clients de suivre l’historique des interventions est aussi mise de l’avant, souligne Suzanne McKeown.