Jérémie Poupart et Karl Magnone ouvriront une troisième succursale Tite Frette, cette fois du côté de Cowansville.

Une nouvelle boutique Tite Frette à Cowansville

Les affaires coulent à flots pour les propriétaires de la boutique Tite Frette, qui ouvriront une troisième succursale en moins d’un an. Après avoir agrandi la boutique de la rue Notre-Dame à Granby et ouvert une succursale à Saint-Jean-sur-Richelieu, voilà que la croissance s’accentue avec l’ouverture imminente d’une troisième adresse. Cette fois, Cowansville est l’élue des entrepreneurs.

L’opportunité d’y ouvrir une boutique spécialisée en bières de microbrasseries est le fruit du hasard. Le gestionnaire d’immeubles Philippe Mercier — aussi conseiller municipal à Cowansville — a approché Karl Magnone et Jérémie Poupart pour leur proposer un espace dans un bâtiment qu’il allait acquérir, dans la rue du Sud.

« Il est tombé en amour avec notre projet et il nous a dit qu’il voulait absolument une boutique de Tite Frette à Cowansville, a raconté M. Magnone en entrevue. Il avait un local pour nous qu’il allait mettre à notre image. Ça a cliqué entre nous. On a vraiment apprécié le local. »

L’intérieur est déjà rénové et il ne reste que l’extérieur à renipper.

La demande de permis pour la vente d’alcool est envoyée. Si les délais sont les mêmes que pour la deuxième adresse, ils auront en main leur permis dans trois semaines. L’objectif est d’ouvrir les portes de la boutique de Cowansville dans quatre semaines.

Le domaine de la bière prend de plus en plus de place dans Brome-Missisquoi, a souligné M. Magnone, notamment en raison de la présence de plusieurs microbrasseries dans la région. Une microbrasserie est d’ailleurs sur le point d’ouvrir à Knowlton et une rumeur circule à propos d’un autre brasseur qui ouvrirait dans Brome-Missisquoi. Il s’agit donc d’un secteur de choix où s’installer.

« Au niveau des microbrasseries, c’est chaud. Il y a un gros mouvement qui se passe dans l’achat local », a remarqué M. Magnone.

Un plan d’affaires accéléré

La boutique de Saint-Jean-sur-Richelieu connaît déjà du succès. L’ouverture s’est faite juste avant les Fêtes et le marché de Noël se tenait tout près. Malgré tous ces facteurs favorables, « on ne se serait jamais attendu à avoir autant de monde. Tellement qu’on est parmi les dix finalistes à LADN de la Montérégie. »

En tout, 74 entrepreneurs se sont inscrits à ce concours organisé par la Table d’action en entrepreneuriat de la Montérégie qui vise à reconnaître le leadership, l’audace, la détermination et l’esprit novateur des entrepreneurs.

Est-ce que l’ouverture d’une troisième adresse correspond au plan d’affaires des deux hommes ? « Pas en un an ! C’était dans notre plan d’affaires d’en avoir six, mais pas trois en aussi peu de temps. On a une mission profonde de rendre les bières de microbrasserie accessibles et d’aller chercher des bières rares. »

Pour aller chercher les amateurs plus éloignés, Karl Magnone et Jérémie Poupart sautent sur les opportunités pour ouvrir rapidement des boutiques près d’eux.

Recette gagnante

M. Magnone assure que ces ouvertures rapides ne nuiront pas à l’entreprise. D’ailleurs, il croit que deux « recettes » expliquent le succès de Tite Frette.

« Je pense qu’il y a deux volets à ça. Le premier, c’est le 100 % Québec. Ça fait partie de notre mission de mettre de l’avant les produits du terroir. Je pense que les gens apprécient énormément. Ils ne se cassent pas la tête, ils savent qu’ils encouragent les gens d’ici et que ce sera de la qualité. La deuxième recette, je pense qu’on le voit par les centaines de commentaires positifs sur Internet, les gens apprécient l’expérience. La grosse différence d’avec les dépanneurs et les épiceries, c’est que tu te sens accueilli, supporté. C’est un service-conseil. On n’est pas derrière la caisse à attendre la sélection des clients. On les conseille. »

Un souci pour l’embauche du personnel permet de garder ce créneau.

Sans en révéler plus de détails, M. Magnone annonce qu’une quatrième adresse est déjà dans leur collimateur. Elle sera également située dans la région.