Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La console Steam Deck intègre un large écran tactile, un processeur et une carte graphique performants, et une batterie avec entre 2 et 8 heures d’autonomie.
La console Steam Deck intègre un large écran tactile, un processeur et une carte graphique performants, et une batterie avec entre 2 et 8 heures d’autonomie.

Un studio américain annonce une console portable surpuissante pour concurrencer la Switch

Agence France-Presse
Article réservé aux abonnés
Le studio américain Valve, propriétaire du célèbre catalogue de jeux vidéo Steam, veut lancer d’ici la fin de l’année une console portable qui pourrait venir bouleverser la place dominante de la Nintendo Switch sur le marché.

La console Steam Deck a été présentée jeudi soir dans un tweet comme un PC portable dédié au jeu vidéo, et permettant de faire tourner les jeux les plus exigeants.

Annoncée à partir de 419 euros (environ 622 $) pour son lancement en décembre, cette grosse manette autonome intègre un large écran tactile, un processeur et une carte graphique performants, et une batterie avec entre 2 et 8 heures d’autonomie.

Le studio américain Valve est l’éditeur des célèbres jeux Half-Life, Counter-Strike et Dota 2. Mais il est aussi un précurseur dans le domaine des catalogues de jeux en ligne, avec sa plateforme Steam qui domine le marché du jeu sur PC.

Avec le Deck, le studio a semble-t-il l’objectif de venir concurrencer le succès de la Nintendo Switch, vendue à plus de 80 millions d’exemplaires depuis sa sortie en 2017.

Et il fait son retour dans le marché physique des consoles après l’échec des Steam Machines lancées en 2015, déjà avec l’objectif de révolutionner le marché du jeu vidéo grâce à une plateforme logicielle ouverte, mais dont le développement avait été confié à des tiers.

En offrant la possibilité d’exploiter tous les jeux conçus pour Steam et Windows, Valve pourrait cette fois venir se confronter aux dernières générations de consoles de salon, la Playstation 5 (Sony) et Xbox Series X (Microsoft), avec un tarif bien plus avantageux.

«L’une des choses que nous testons, c’est que le rapport prix/performance peut être l’un des éléments critiques dans le marché des consoles portables, et donc nous avons choisi d’être très agressifs en termes de prix», a déclaré le président de Valve Gabe Newell dans une interview au site IGN.

«C’est une très bonne surprise. Nintendo a son premier concurrent frontal avec un catalogue phénoménal», estime auprès de l’AFP Laurent Michaud, analyste spécialisé dans l’industrie vidéoludique.

Avec un point d’attention selon lui cependant : tous les jeux disponibles n’étant pas développés spécifiquement pour une console portable.

Selon lui, «le marché est en train de se segmenter entre consoles de salon portables et pas portables», avec des performances qui vont progressivement se rapprocher grâce à la miniaturisation des composants.