Étienne Dubois, pdg de Hexfit, a voulu développer un outil complet pour les besoins des physiothérapeutes et des patients.

Fini le papier pour les physiothérapeutes! Hexfit lance une application

EXCLUSIF / Après les kinésiologues et les nutritionnistes, Hexfit lancera, jeudi, une nouvelle application pour les physiothérapeutes avec des centaines d’exercices et un suivi personnalisé des patients.

Fini les papiers et les dessins pas toujours compréhensibles. Les patients des physiothérapeutes pourront exécuter leurs exercices en toute quiétude grâce à l’application d’Hexfit — disponible sur les cellulaires, les tablettes, et les ordinateurs — et à la présentation animée des exercices. 

La jeune entreprise de Québec a signé des partenariats avec l’Association québécoise de la physiothérapie et Physiopédia pour une créer les exercices, intégrer des données médicales explicatives, et de nombreux filtres.

«L’Association a eu son mot à dire pour la création du logiciel. Nous, on est des développeurs, on avait besoin de leurs connaissances et de leurs besoins pour créer un outil complet», a expliqué le pdg d’Hexfit, Étienne Dubois. «Les physiothérapeutes souhaitaient entre autres pouvoir utiliser leur téléphone. Il n’y a personne qui faisait ça. Ils sont toujours sur leur ordinateur où l’interface est vraiment vieille. C’était quelque chose d’important pour eux», a-t-il poursuivi. 

Hexfit s’était fait connaitre en 2015 avec le lancement d’une application destinée aux kinésiologues et à leurs clients. S’en est suivi peu de temps après une seconde application pour les nutritionnistes. Il aura fallu six mois de travail à l’équipe d’Hexfit pour ajouter la physiothérapie. Ils en ont profité pour optimiser le logiciel. 

«Concernant les filtres, le concept existait déjà avec les kinésiologues. Toutefois, la méthode de recherche d’un kinésiologue et d’un physiothérapeute est vraiment différente. C’est pourquoi nous avons complètement repensé les filtres, les mots clés, les grandes catégories», a-t-il indiqué. L’entreprise a par le fait même ajouté des exercices et modifié le créateur de plan d’exercices pour combler la différence.

Centraliser le dossier du patient

Les professionnels de ces trois corps de métier ont accès à l’ensemble des données des patients, ce qui permet un travail en équipe pour de meilleurs résultats. «Notre objectif est de centraliser le dossier entre les divers professionnels. Si vous voulez par exemple gagner de la masse et que vous voyez un kinésiologue et un nutritionniste, vous pouvez centraliser le dossier. Les deux professionnels vont pouvoir communiquer ensemble et le nutritionniste avec le module de nutrition va pouvoir faire des plans nutritionnels et le kinésiologue des programmes d’exercices», a fait valoir Étienne Dubois. 

«Le dossier appartient aussi au patient. Lorsqu’il change de professionnel, celui-ci a accès à son historique, pas besoin de tout réexpliquer.»

Plus de 3500 kinésiologues et nutritionnistes utilisent Hexfit. L’entreprise s’est également alliée avec plusieurs centres sportifs comme Nautilus Plus et l’Institut national du sport ainsi que des écoles et des équipes nationales canadiennes. On retrouve plus de 8000 exercices sur l’application et de nombreux plans alimentaires. 

L’application est disponible dans 21 pays et cinq millions d’exercices sont utilisés chaque mois.

Prochaine étape pour Hexfit, créer des applications pour les chiropraticiens, les massothérapeutes, et les ostéopathes.