«Apple est au courant d’un rapport sur le fait que cette faille a pu être exploitée», a noté le groupe californien dans sa note sur la mise à jour publiée lundi. Il n’a pas immédiatement répondu à une sollicitation de l’AFP.
«Apple est au courant d’un rapport sur le fait que cette faille a pu être exploitée», a noté le groupe californien dans sa note sur la mise à jour publiée lundi. Il n’a pas immédiatement répondu à une sollicitation de l’AFP.

Apple répare une faille informatique liée au logiciel d’espionnage Pegasus

Agence France-Presse
Article réservé aux abonnés
Apple a annoncé lundi avoir réparé une faille informatique que le logiciel controversé Pegasus, de la société israélienne NSO, était capable d’exploiter pour infecter des appareils de la marque sans même que l’utilisateur n’ait cliqué sur un lien ou bouton piégé.