Les hebdomadaires Granby Express, Le Guide et L’Avenir et des Rivières ont été vendus mercredi matin à l’entreprise Icimédias.

TC Média vend ses hebdos de la région

Les hebdomadaires Granby Express, Le Guide et L’Avenir et des Rivières ont été vendus mercredi matin à l’entreprise Icimédias, dans le cadre d’une transaction impliquant 21 titres de TC Média et dont le montant n’a pas été dévoilé.

Il y a un an que les deux actionnaires d’Icimédias, le président Renel Bouchard et le directeur général Marc-Noël Ouellette, ont entamé des démarches pour acquérir les publications. Ceux-ci comptent désormais devenir un joueur d’importance sur l’échiquier de l’information régionale. 

« Marc-Noël et moi croyons beaucoup à la presse hebdomadaire, a commenté M. Bouchard lors d’un court entretien téléphonique. C’est une institution qui appartient aux communautés. Je dirais même que c’est un bien essentiel pour le développement de celles-ci. »

« Les hebdomadaires sont les piliers de l’information locale et régionale, a-t-il ajouté. Ce ne sont pas toutes les municipalités qui sont desservies par un quotidien. »

Gérer localement

Les nouveaux propriétaires souhaitent adopter un modèle d’affaires décentralisé, le plus près possible de ses lecteurs et de ses annonceurs.

« Dans notre vision, chacune des régions comptera un éditeur qui agira à titre de leader. Ces journaux-là seront dirigés localement et chaque région pourra avoir sa propre structure », a fait savoir le président, pour qui l’aventure constitue un retour aux sources. L’homme d’affaires a été actionnaire minoritaire et directeur général du groupe Le Canada Français, qu’il avait vendu à TC Médias en 2011. 

M. Ouellette a pour sa part été membre de l’équipe de direction de TC Média pendant plus de 15 ans. « Nous croyons que chaque hebdo est unique et fait partie de l’identité, de l’ADN de sa communauté, a-t-il fait savoir dans le communiqué annonçant l’acquisition. Certes, les hebdos se transforment pour s’adapter à l’univers du numérique, mais leur évolution ne doit pas renier leur identité, et encore moins leur volonté de rejoindre toute leur population, dans tous les milieux, dans tous les groupes d’âge et d’intérêt. »

Les journaux continueront d’être imprimés et distribués par TC Transcontinental en vertu d’une entente pluriannuelle, a-t-on appris. En tout, 168 emplois sont rapatriés au sein de l’entreprise, qui devient ainsi le plus important groupe indépendant de journaux régionaux au Québec et dont le siège social sera situé dans les locaux de l’hebdomadaire Le Canada Français.

D’autres ventes à venir

Ce printemps, TC Média avait annoncé la mise en vente de près d’une centaine de ses titres, dont le quotidien Métro, le journal Les Affaires, et des hebdomadaires régionaux du Québec et de l’Ontario. 

La transaction survenue mercredi est, de loin, la plus importante et porte à 42 le nombre de publications ayant trouvé preneur auprès d’intérêts locaux.

Parmi les autres publications qui changent de mains, notons en Montérégie Le Canada Français, Le Richelieu et Coup d’œil. En Estrie, TC Média se défait du Progrès de Coaticook et du Reflet du Lac. En Mauricie, ce sont Le Courrier Sud, L’Écho La Tuque/Haut-St-Maurice, L’Écho de Maskinongé, L’Hebdo du St-Maurice et L’Hebdo Journal qui sont vendus. 

Dans Chaudière-Appalaches, Icimédias met la main sur Beauce Média, L’Éclaireur Progrès, Hebdo Régional, La Voix du Sud et Courrier Frontenac tandis qu’au Centre-du-Québec, L’Avenir de l’Érable et La Nouvelle union passent aussi sous le joug du nouveau groupe de presse. Enfin, le site InMemoriam.ca, un portail de diffusion d’avis de décès, conclut la transaction.

Katherine Chartrand, la directrice principale des communications de TC Média, confirme que des discussions ont toujours cours avec des acheteurs potentiels et que d’autres ententes pourraient être annoncées sous peu concernant les titres toujours à prendre.