Rassurer, rassembler et réconforter en temps de crise

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Dans le cadre de la série Proximité PME, les coopératives de l’information vous présentent, du lundi au vendredi, des capsules qui mettent en valeur des pratiques d’ici et d’ailleurs à la fois innovantes et inspirantes en gestion d’entreprises. Ces capsules seront suivies, le samedi, de reportages sur des entreprises du Québec qui s’illustrent en gestion entrepreneuriale et qui peuvent inspirer les gens d’affaires.

***

Le leadership relationnel semble le seul remède en temps de crise, indique le magazine Forbes dans un texte portant sur le leadership post-COVID. Au lieu d’avoir des dirigeants qui regardent loin, il faut plutôt des leaders qui savent observer de près.

En ces temps d’incertitude, les équipes de travail ont en effet moins besoin de visions à long terme de dirigeants qui projettent des perspectives de croissance et établissent même des budgets quinquennaux. En situation de crise, pandémie ou autres, les employés réclament généralement un leadership de proximité. Ils souhaitent plutôt s’appuyer sur des leaders ayant plus de compétences relationnelles. Cette forme de leadership nécessite des aptitudes à faire preuve d’introspection (qualités intrapersonnelles) et à déployer des valeurs humaines (qualités interpersonnelles).

L’auteur de l’article, qui a dirigé et coordonné des équipes durant des périodes de crise et de transformation, a aussi interrogé des centaines de grands dirigeants d’une cinquantaine d’entreprises afin de mieux identifier les qualités relationnelles qui font la différence. Il en ressort cinq compétences indispensables : maîtriser l’empathie, développer de la confiance, partager sa passion, développer une fierté authentique et inciter à de la gratitude.

Les dirigeants doivent ainsi être en mesure, pendant et après la crise, de développer des équipes qui les suivent et les soutiennent de manière solidaire afin de préparer et mener ensemble l’entreprise à une nouvelle croissance post-crise. Car les entreprises qui arriveront à maintenir leurs équipes performantes et solidaires sortiront de la crise gagnantes.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce