Mettre fin au syndrome de l’imposteur

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

Suis-je la bonne personne pour occuper ce poste? Est-ce que je serai à la hauteur pour accomplir le travail? Pourquoi je mériterais une telle promotion? Voilà autant de questions que se posent les personnes qui ont un sentiment de doute par rapport à leurs capacités et compétences.

Malheureusement, ce syndrome de l’imposteur est exacerbé par les préjugés et les exclusions dont sont victimes les femmes qui sont les plus affectées par ce faux sentiment d’usurpation. Pour y remédier, les dirigeants doivent créer un environnement et une culture de travail qui s’attaquent à ces préjugés et aident les employés à transformer le doute de soi en motivation positive, indique le Harvard Business Review.

L’article préconise notamment la mise en place de styles de leadership qui englobent diverses identités non seulement de genre, mais aussi ethniques, et qui sont considérées comme tout aussi professionnelles que le modèle actuel. D’autant que les lieux de travail restent encore aujourd’hui mal orientés vers la recherche de solutions aux problèmes causés de manière disproportionnée par des systèmes de discrimination et des abus de pouvoir.

Ces préjugés sont insidieux et découlent de définitions étroites du comportement établies par des modèles de leadership masculins blancs. À peu près partout dans le monde, les hommes ont tendance à penser qu’ils sont beaucoup plus intelligents que les femmes. Les mêmes systèmes organisationnels qui récompensent la confiance envers les dirigeants masculins, même lorsqu’ils sont incompétents, punissent les femmes pour leur manque de confiance. Or, nous assimilons souvent à tort la confiance à la compétence et au leadership.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce