Le leadership en 3D

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

À l’évidence, l’année 2020 s’est déroulée sous le signe d’importantes perturbations qui ont grandement changé les activités quotidiennes. Il s’agit sans doute d’une anomalie, mais il reste que les changements se construisent et s’accélèrent depuis plusieurs années déjà.

Les progrès des technologies de l’information, de l’automatisation, de l’interconnectivité ou encore de l’intelligence artificielle ont en effet créé une nouvelle réalité où ces transformations se font maintenant en trois dimensions (3D): perpétuelle, omniprésente et exponentielle. Le problème est que les modèles traditionnels de leadership n’ont pas été conçus pour répondre à ces changements tridimensionnels, constate le Harvard Business Review.

L’article suggère une nouvelle approche de leadership, inspirée de conversations tenues à l’Université Stanford avec des leaders d’organisations dont Doug McMillon, président et chef de la direction de Walmart qui disait alors: «Je ne dirige pas Walmart, j’aide à diriger Walmart».

Dans un monde relativement stable et prévisible, où le changement est progressif, un modèle de leadership reposant sur une pensée linéaire peut être utile. Mais dans cette nouvelle réalité, les dirigeants doivent évoluer continuellement pour que leur organisation évolue et grandisse. Plutôt que de plier l’organisation à la volonté du leader, ce dernier doit plutôt être disposé à faire preuve d’humilité et de flexibilité, puis de changer en fonction de ce que l’organisation et les circonstances exigent.

L’humilité de même que l’authenticité et l’esprit d’ouverture du leader inculquent la confiance et une sécurité qui permettent aux individus et aux équipes de fonctionner au maximum de leurs capacités. L’époque du leader superhéros individuel est révolue, conclut l’article.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce