Faire de la cybersécurité une priorité

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

La numérisation et la transition à grande échelle vers le travail à distance, de même que la sophistication et la prolifération croissante des cyberattaques, ont amené les entreprises à être davantage sensibilisées à l’importance de la cybersécurité. Mais elles doivent en faire une priorité encore plus grande et un élément fondamental de leurs opérations et cultures organisationnelles, estime le magazine CEOWorld.

Les entreprises consacrent une plus grande part de leurs ressources à leur protection. Elles augmentent considérablement leurs budgets en cybersécurité en investissant dans des équipements de prévention technologique, mais aussi dans des programmes de sensibilisation à la sécurité qui aident les employés à identifier les menaces, à comprendre quelles sont le contre-mesures mises à leur disposition et comment les déployer pour assurer leur sécurité et celle de l’entreprise.

N’empêche: en 2020, aux États-Unis, il y a eu plus de 241 000 rapports d’hameçonnage - une attaque dans laquelle les victimes sont amenées à penser qu’elles interagissent avec une entité légitime afin de divulguer des informations sensibles - un nombre qui éclipse toutes les autres catégories d’attaques.

Malgré l’explosion des cyberattaques au cours de l’année écoulée, les entreprises n’ont pas suivi le rythme de tous les changements qui rendent la sensibilisation à la sécurité de plus en plus indispensable. Ainsi, la moitié des organisations n’ont pas dispensé de formation à la cybersécurité aux travailleurs à distance, indique un sondage. Or une proportion importante des employés qui travaillent maintenant à domicile travailleront bientôt de n’importe où - cafés, aéroports, etc. Or, cela introduira une toute nouvelle gamme de cybermenaces.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce