Culture d’apprentissage ou culture de performance

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

Les entreprises ne devraient pas se concentrer uniquement sur les résultats, qui entraînent généralement des succès à court terme, mais favoriser davantage une culture d’apprentissage qui engendre de meilleures performances à plus long terme, estime Adam Grant, professeur spécialisé en psychologie organisationnelle à la Wharton School de l’Université de Pennsylvanie, dans un article du magazine Strategy + Business.

Dans une culture d’apprentissage, précise l’auteur qui a notamment été appelé à travailler avec la Fondation Gates, les gens ont l’humilité de reconnaître ce qu’ils ne savent pas et la curiosité de repenser la façon dont ils ont toujours fait les choses afin d’oser prendre des risques. Les employés y sont aussi plus à l’aise pour soulever des problèmes et explorer des solutions innovantes.

Dans trop d’organisations, les dirigeants recherchent avant tout des garanties que les résultats seront favorables avant de tester ou d’investir dans quelque chose de nouveau. Ce serait l’équivalent de dire à Gutenberg que le développement de sa presse à imprimer sera financé lorsqu’il aura une longue file de clients satisfaits, illustre l’auteur.

Dans les cultures de performance, les entreprises cessent souvent de se remettre en question et n’ont plus la curiosité de trouver leurs imperfections ou des pistes d’amélioration. Elles risquent alors de se figer dans le temps et de répéter des stratégies éprouvées qui risquent de ne pas traverser l’épreuve du temps. Dans les cultures d’apprentissage, les gens sont au contraire plus intéressés à s’améliorer. Pour bâtir une telle culture, il faut créer un type spécifique de responsabilité - une responsabilité qui amène les gens à oser et à repenser leurs décisions.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce