Comment éviter l’exode d’employés

Pierre Théroux
Collaboration spéciale

Proximité PME présente des contenus qui mettent en valeur des approches et pratiques, d’ici et d’ailleurs, à la fois innovantes et inspirantes. À surveiller le samedi: des cas d’entreprises du Québec qui s’illustrent sur des enjeux importants du monde des affaires. 

***

Le passage d’employés clés d’une entreprise à l’autre est inévitable. Mais leur départ peut amener les autres membres de son équipe ou d’une entreprise à remettre en question leur propre avenir, voire leur degré de satisfaction au sein de l’organisation. Les gestionnaires et dirigeants peuvent éviter cet exode potentiel en étant attentifs aux besoins des employés et en prenant certaines mesures pour les garder heureux et motivés, suggère un article du Harvard Business Review.

L’une des principales actions à prendre lors du départ d’un employé clé est de s’enquérir de ses raisons et d’écouter attentivement ses réponses. Il importe de mener une entrevue de départ avec la personne qui quitte afin de bien connaître les facteurs ayant conduit à sa décision. Même si un employé s’en va pour profiter d’une excellente opportunité dans une autre entreprise, il pourrait y avoir des préoccupations ou des insatisfactions cachées qui mèneraient aussi d’autres collègues à s’en aller.

Il est aussi essentiel de prendre le pouls des autres employés. Si des préoccupations ont été soulevées par l’employé ayant quitté l’entreprise, il ne faut pas hésiter à en discuter avec ses collègues pour savoir si elles sont aussi répandues. Il est aussi de bon ton de leur demander leurs réactions face à ce départ ou encore de savoir ce qu’ils pensent de l’organisation et de son leadership. Le simple fait de parler avec les gens peut les rassurer sur le fait que vous vous souciez du bon fonctionnement de l’équipe et renforcera leur confiance.

Avec la participation de l’École d’Entrepreneurship de Beauce