On voit ici une esquisse du complexe multilocatif.

Projet de complexe industriel multilocatif de 8 M $ à Granby

FB-corp immobilier, piloté par Philippe Corriveau et son associé Francis Blanchard, met la touche finale à un vaste projet d’immeuble locatif estimé à près de 8 millions de dollars. Les hommes d’affaires prévoient lancer les travaux cet automne sur le site avoisinant 200 000 pieds carrés en bordure de la route 139 à Granby.

Alors que Granby industriel poursuit son travail sur le terrain pour attirer de nouvelles entreprises, FB-corp immobilier veut offrir une solution aux gens d’affaires pour améliorer l’accessibilité à des bâtiments locatifs. « Il y a énormément de demandes pour des espaces locatifs commerciaux et industriels. Mais présentement, à Granby, il n’y a pas d’offre de locaux avec [du dégagement] en hauteur d’au moins 22 pieds. C’est une opportunité. Il restait à trouver l’endroit idéal. On s’est mis à regarder les terrains et on a trouvé un vrai prime spot », a mentionné en entrevue Philippe Corriveau.

Les associés Francis Blanchard et Philippe Corriveau

« On prend le mandat de construire la plus belle bâtisse industrielle à Granby », a renchéri le chef d’entreprise. Le terrain situé en face de l’incubateur industriel, d’une superficie de 196 000 pieds carrés (18 200 mètres carrés), vient d’être vendu par la Ville aux promoteurs. Les maîtres d’œuvre du projet veulent utiliser une partie du vaste site. « On veut se laisser une marge de manœuvre pour les locataires qui voudraient éventuellement agrandir », a indiqué Francis Blanchard.

Les plans du bâtiment ne sont pas encore définitifs, pour « s’adapter aux besoins » des compagnies. Jusqu’ici, seul Pyramidestal, une entreprise spécialisée dans l’industrie funéraire, a officiellement réservé ses futurs locaux. Des pourparlers sont en cours avec d’autres compagnies, « mais rien n’a encore été signé », a fait valoir M. Corriveau.

Si tout se déroule comme prévu, le premier coup de pelle devrait avoir lieu cet automne, « au plus tard le printemps prochain », a spécifié M. Blanchard. Malgré l’ampleur du projet, les associés sont prêts à lancer un second projet similaire en parallèle. « L’idée, c’est de créer un momentum, a-t-il ajouté. La demande est là et il reste encore de l’espace pour des projets industriels à Granby. »