Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Des desserts glacés aux petits sacs de croustilles, en passant par des bouteilles d’eau et de boissons gazeuses: le roi de la glace a du pain sur la planche pour désaltérer la population de Granby.
Des desserts glacés aux petits sacs de croustilles, en passant par des bouteilles d’eau et de boissons gazeuses: le roi de la glace a du pain sur la planche pour désaltérer la population de Granby.

Le «roi» de la glace est au lac Boivin

Étienne Bouthillier
Étienne Bouthillier
La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
Qui n’a jamais eu envie d’un délice glacé pendant une belle journée ensoleillée au parc Daniel-Johnson? Le jeune Gabriel, alias le King Glacé, est là pour vous!

Avec son congélateur attaché à son vélo à l’aide d’une remorque, il arpente les coins de l’espace public pour y vendre boissons et collations à qui veut bien se désaltérer ou combler un petit creux au beau milieu de l’après-midi.

Gabriel Gemme, 11 ans, aidé de sa maman, a participé à toutes les étapes du projet. «L’objectif est de pouvoir s’occuper cet été. En même temps, je voulais l’initier à l’entrepreneuriat, à entrer en contact avec les gens, développer son autonomie et le rendre fier», mentionne cette dernière.

Le grand frère de Gabriel a dû se désister de l’initiative parce qu’il s’est trouvé un emploi d’été, Les Kings sont devenus le King Glacé, présent depuis quelque temps au parc Daniel-Johnson, les après-midis d’été. L’horaire du jeune entrepreneur n’est pas fixe, il dépend des disponibilités de la mère pour veiller au bon fonctionnement du kiosque.

Très populaire

Pendant les quelques heures où le King Glacé est maître au lac Boivin, les clients font la file devant le congélateur de fortune et Gabriel doit tenir l’inventaire de ses vivres. Des desserts glacés aux petits sacs de croustilles, en passant par des bouteilles d’eau et de boissons gazeuses: le roi de la glace a du pain sur la planche pour désaltérer la population de Granby.

Étant donné la réglementation, Gabriel ne peut pas vendre de produits transformés ou cuisinés. Il se contente donc d’acheter des collations et de les revendre sur place. Les achats sont assurés par maman, mais les profits vont directement dans les poches du jeune tenancier.

Avec son congélateur, attaché à son vélo à l’aide d’une remorque, le King Glacé arpente les coins du parc Daniel-Johnson pour y vendre boissons et collations à qui veut bien se désaltérer ou combler un petit creux au beau milieu de l’après-midi.

King Glacé a dû demander de l’aide au conseil municipal de Granby pour pouvoir opérer légalement. «J’ai fait les démarches à la Ville pour le permis, mais on tombait dans une zone grise, n’étant pas un camion de rue», explique la mère de Gabriel.

Elle a donc fait appel à la conseillère Julie Bourdon pour faire bouger les choses. Le règlement municipal a donc été modifié tout récemment pour permettre à ce type de mini commerce d’opérer temporairement.

De la belle visite

Impossible de savoir combien de temps durera cette aventure. Toujours est-il qu’elle permet à la mère et à son fils de passer du temps de qualité ensemble et de développer tout plein d’habiletés chez le King Glacé du lac Boivin.

Ce dernier a pour objectif de devenir policier plus tard. Comble du bonheur, il peut compter sur deux patrouilleurs du Service de police de la Ville de Granby en vélo comme clients réguliers!

Avec tout l’argent amassé avec son projet, Gabriel compte s’acheter un casque de réalité virtuelle, au grand désarroi de sa mère, qui veut diminuer le temps d’écran de ses fils.

Peu importe pour l’instant. Gabriel est au lac Boivin, roi et maître de la glace... une friandise à la fois!